Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Les travailleurs des services correctionnels redonnent à leurs communautés

Services correctionnels en crise
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Pour une troisième année consécutive, les travailleurs des services correctionnels ont organisé des activités dans le cadre de leur campagne les Services correctionnels se soucient de la sécurité de leurs communautés dans toute la province, du 17 au 22 février, pour recueillir des articles et des fonds pour financer des projets locaux qui améliorent la vie dans les communautés.

L’édition 2020 a permis de recueillir des fonds comme jamais auparavant, selon Chris Jackel, agent des services correctionnels et président de la Division des services correctionnels du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO).

« Plus de 28 000 $ ont été recueillis – plus du double de l’année dernière. De plus, nous avons amassé 815 livres de denrées non périssables et donné de nombreux litres de sang. À tous les membres qui ont participé à Correction Cares, je dis : Bravo!. »

Chris Jackel a souligné le fait que les travailleurs des services correctionnels passent leur vie dans les endroits les plus dangereux de l’Ontario. « Ils sont la cible de menaces, d’agressions et d’autres violences pendant qu’ils veillent à protéger nos communautés du danger », a-t-il déclaré. « Puis ils vont au-delà de leur mission en organisant des activités de bienfaisance à l’échelle locale. Je suis extrêmement fier de travailler avec des gens qui ont vraiment à cœur de contribuer aux communautés dans lesquelles ils vivent et travaillent. »

La province de l’Ontario emploie quelque 9 000 travailleurs des services correctionnels au sein de ses prisons et bureaux de probation et de libération conditionnelle. Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, a salué le travail qu’ils font jour après jour, ainsi que leurs efforts pour redonner à la communauté.

« Être agent des services correctionnels est toujours un travail dangereux et souvent mal reconnu », a-t-il indiqué. « C’est pourquoi je suis encore plus fier de nos membres qui montrent combien ils aiment leurs communautés. »

La campagne Corrections Cares commence à prendre racine, a fait remarquer le premier vice-président/trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida.

« J’ai travaillé comme agent des services correctionnels pendant des années. Redonner à sa communauté de cette façon est un autre exemple qui montre que les travailleurs correctionnels sont toujours prêts à fournir un effort supplémentaire pour leurs communautés. »

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas : 613-329-1931; Chris Jackel, cmjackel.corr.merc@gmail.com