Skip to content
news_notices_french.jpg

COVID-19 : Un stress énorme en termes de santé mentale

Division de la sante mentale du SEFPO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La pandémie de COVID-19 jette une ombre sur la Semaine de la santé mentale, qui, cette année, a lieu du 4 au 10 mai. Tandis que l’attention s’est portée principalement sur les effets du virus sur la santé physique, les experts ont sonné l’alarme relativement à son impact sur notre santé mentale.

Comme Ed Arvelin, président de la Division de la santé mentale et des toxicomanies du SEFPO, l’explique dans la vidéo intitulée : Conseils santé mentale pendant l’isolement social, l’interaction sociale est un besoin humain essentiel. Sans interaction, anxiétés et dépressions risquent de se développer. Les changements soudains dans notre vie quotidienne amplifient les effets de l’isolement, tandis que des facteurs comme la perte d’un emploi ajoutent à l’anxiété.

Les travailleurs de première ligne, qui fournissent courageusement nos services essentiels, sont particulièrement vulnérables au stress et à l’épuisement. Ils sont plus susceptibles de contracter le virus et un grand nombre d’entre eux travaillent dans des milieux à la fois mentalement et physiquement exigeants.

Il n’est pas surprenant que les fournisseurs de soins de santé mentale, dont environ 8 000 sont membres du SEFPO, aient été si occupés pendant cette crise. Ils se sont débattus pour fournir des services en ligne et par téléphone.

La COVID-19 a souligné la nécessité d’ajouter des ressources dans des organismes qui luttaient pour fournir leurs services déjà bien avant la pandémie. Perdre un être cher en raison de la COVID-19 est déjà assez tragique, mais nous ne devons pas perdre plus de vies en raison de l’insuffisance des fonds affectés aux soins de santé mentale.

La Semaine de la santé mentale est l’occasion de sensibiliser les gens sur les contributions inestimables des fournisseurs de soins de santé mentale. Vu que cette semaine tombe en plein milieu de la pandémie, nous saluons nos membres héroïques travaillant en première ligne et recommandons vivement au gouvernement de fournir plus de fonds de façon qu’ils puissent faire le travail qu’on attend d’eux. Prenez le temps de regarder une vidéo de deux minutes qui reconnaît le dévouement des membres du SEFPO qui travaillent dans le domaine de la santé mentale et des toxicomanies.

Nous remercions également les représentants des sections locales du SEFPO, qui poursuivent leur travail de sensibilisation et de pression, plus particulièrement pour faire en sorte qu’autant de nos membres que possible obtiennent l’équipement de protection individuelle (ÉPI) dont ils ont besoin. Il y a encore du travail à faire, et notre syndicat est à la hauteur de la tâche pour assurer que nos membres soient reconnus et protégés.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO
Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO