Skip to content
ops_opseu_french_banner.jpg

Coupures de postes bilingues de personnel de bureau au ministère des Richesses naturelles

Le président du SEFPO Warren (Smokey) Thomas s’est dit très préoccupé par la suppression d’emplois dans les bureaux du MRN au Nord de l’Ontario qui porte atteinte au droit des Franco-Ontariens d’avoir accès à des services en français, comme le prévoit la Loi.

Le 10 décembre 2013

L”honorable Madeleine Meilleur
Office des affaires francophones
700, rue Bay, 2e étage, bureau 200
Toronto (Ontario) M7A 0A2
Canada

OBJET : Coupures de postes bilingues de personnel de bureau au ministère des Richesses naturelles

Madame la Ministre,

Je vous écris pour vous exprimer mes préoccupations concernant l”élimination de services de langue française dans les bureaux du ministère des Richesses naturelles (MRN) à Chapleau, Ignace et Wawa. Quatre postes bilingues de personnel de bureau ont été supprimés à Chapleau et Wawa. Ces réductions d”emplois représentent 50 pour cent du nombre total de postes qui sont supprimés dans les deux bureaux. Le poste de personnel de bureau bilingue d”Ignace a été déplacé à Dryden.

Comme vous le savez, ces trois communautés se trouvent dans des régions désignées en vertu de la Loi sur les Services en français. Les citoyens qui vivent dans des régions désignées ont le droit de recevoir tous les services en français qui sont procurés par le gouvernement provincial. À la suite de ces réductions, les Franco-Ontariens, qui demanderont des services en français dans les bureaux du MRN de Chapleau, Ignace et Wawa, ne pourront pas les obtenir.

Vous êtes responsable de l”application de cette législation importante.

Les coupures dans les services en français de ces communautés auront des conséquences malheureuses sur les citoyens qui comptent sur ces services au quotidien. Les membres de la communauté francophone de l’Ontario, indépendamment de la région où ils vivent, devraient être en mesure d”obtenir des services dans la langue de leur choix. En outre, l”élimination de ces emplois constitue un obstacle supplémentaire sur le chemin de la perpétuelle lutte pour l”égalité des droits pour tous.

Le Syndicat des employés de la fonction publique de l”Ontario s”est engagé à maintenir des emplois décents dans le secteur public. Le SEFPO reconnaît également l”importance et les avantages de procurer des services publics à la fois en anglais et en français. Cette suppression d”emplois bilingues montre qu”un examen global des principes et des pratiques de la province s”impose.

En liaison avec les travaux de son Comité provincial des francophones, le SEFPO continue de montrer son engagement à offrir un accès équitable à des services en anglais et en français aux communautés de l”ensemble de la province. Permettez-moi de vous demander, Madame la ministre déléguée aux Affaires francophones, de veiller à ce que le gouvernement de l”Ontario suive cet exemple et respecte cet engagement.

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’assurance de mes sentiments les plus distingués.

Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO

c.c. David Orazietti, ministre des Richesses naturelles
France Gélinas, députée provinciale de Nickel Belt