phrc_opseu_french_banner.jpg

Le 10 décembre est la journée des droits de l'homme

70 ans - Declaration universelle des droits de l'homme - #StandUp4HumanRights
Facebook
Twitter
Email

 

La Journée des droits de l’homme est célébrée chaque année le 10 décembre, jour anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Déclaration universelle des droits de l’homme, en 1948. Ce document fondateur a proclamé les droits inaliénables de chaque individu en tant qu’être humain, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. Par exemple,

  • Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité (Article 1). 1
  • Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent (Article 27).
  • Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental (Article 26). 
  • Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux (Article 16)
  • Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage (Article 23).
  • Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit (Article 19). 

En dépit de cette déclaration, les droits de l’homme continuent d’être violés de nos jours : des enfants sont exploités pour trois fois rien comme main-d'œuvre à bon marché; de nombreuses communautés autochtones n’ont toujours pas accès à de l’eau potable; et la récente résurgence de haine à l’égard des communautés immigrantes fait peur. La Déclaration universelle des droits de l’homme pose les fondations d’un monde plus juste; les principes qui y sont inscrits sont tout aussi pertinents aujourd’hui qu’ils l’étaient en 1948.

Cette année, la Journée des droits de l’homme donne le coup d’envoi à une année d’événements marquant la célébration prochaine du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.  La déclaration détient le record mondial Guiness pour être le document le plus traduit dans le monde, disponible en plus de 500 langues. 

Le Comité provincial des droits de la personne (CPDP) du SEFPO encourage chacun et chacune d’entre nous à défendre nos droits et ceux des autres. Nous devons renouveler notre engagement à respecter notre prochain et chacune de nos différences tout en repoussant toutes formes de xénophobie, racisme et haine. Apprenons les uns des autres afin de pouvoir aller de l'avant, ensemble. Nous pouvons dénoncer l’injustice. Nous pouvons soutenir les gens et les organisations qui font le travail précieux consistant à protéger et préserver les droits de la personne.  Le 10 décembre est un exemple de la façon dont, à titre de communauté globale, nous pouvons agir au quotidien pour défendre les droits qui nous protègent tous et ainsi promouvoir l’appartenance de tous les hommes à la famille humaine.  

Téléchargez l'affiche ici Affiche de la DUDH

 


1. La Déclaration universelle des droits de l’homme recourt à un langage souvent masculin (fraternité, individu, chacun, tous, etc.), une pratique courante en 1948. Toutefois, abstraction faite de cela, n’ayant jamais été amendée, la déclaration demeure remarquablement à jour et actuelle en 2017.