Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Malgré des logos similaires, le syndicat des travailleurs de l’éducation « n’a aucun lien avec les Vaughan Working Families »

opseu-erfp_logo_en.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Peel – La présidente de l’Educational Resource Facilitators of Peel (ERFP) explique que son syndicat n’a « absolument aucun lien » avec la campagne nébuleuse qui a dépensé des dizaines de milliers de dollars dans de la publicité anti-syndicale.

« Je tiens à rassurer les familles que nous soutenons et tous les autres syndicats de l’éducation qui combattent les compressions du gouvernement Ford et leur dire que notre syndicat n’a absolument aucun lien avec les soi-disant “Vaughan Working Families” », a déclaré la présidente de l’ERFP, Hilary Campbell. « Il y a peut-être quelques vagues similitudes dans nos logos, mais toute similitude s’arrête là. »

« Nous luttons de manière ouverte et transparente pour protéger l’éducation de nos enfants. L’unique but important de ce groupe semble être de se cacher derrière le voile de l’anonymat pour porter atteinte à la réputation des travailleurs de l’éducation. »

Dans le logo de l’ERFP, on peut voir les silhouettes très stylisées de cinq personnes qui se soutiennent. Le logo des « Vaughan Working Families », qui a été publié dans les annonces dans les journaux et les médias sociaux, contient les silhouettes très stylisées de trois personnes.

« On est en droit de se demander jusqu’où cette campagne nébuleuse est prête à aller pour semer la confusion et tenter de briser la solidarité des travailleurs de l’éducation », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Ils ont déjà entaché le nom “working families” que les coalitions syndicales avaient utilisé dans le passé. Et voilà que maintenant ils détériorent l’image du logo d’un syndicat. »

« On se demande vraiment qui, dans la région de Vaughan, a autant d’argent à dépenser et si peu de scrupules pour l’utiliser contre des travailleurs. »

Les membres de l’ERFP, qui travaillent comme assistantes en éducation et éducatrices de la petite enfance accréditées pour le Conseil scolaire de district de Peel, négocient à l’échelle provinciale avec les membres du SEFPO qui travaillent dans les conseils scolaires, au sein d’une coalition appelée l’Ontario Coalition of Education Workers.

Mais les pourparlers contractuels sont à l’arrêt depuis qu’ils attendent que le gouvernement planifie de nouvelles dates de négociation.

« Ce n’est pas une campagne nébuleuse avec des poches bien remplies qui nous empêchera de négocier aussi dur que nous pouvons pour offrir la meilleure éducation possible à tous les élèves de l’Ontario », a conclu Hilary Campbell.

Renseignements :
Hilary Campbell, présidente de l’ERFP, 1-877-578-7729
Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, 613-329-1931