lbed_opseu_french_banner.jpg

« Dites non à la privatisation », demande le syndicat de la LCBO

Toronto – Tandis que les consommateurs d’alcool augmentent leurs dépenses à l’occasion des fêtes, le syndicat représentant les travailleurs de la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO) a un message tout simple à leur communiquer : N’acceptez pas la privatisation.

« La vaste majorité des Ontariens s’opposent à la privatisation de la LCBO, mais je ne pense pas que tout le monde réalise que lorsqu’on commence à vendre du vin et des paquets de six bières dans les épiceries, on a affaire à de la privatisation », a déclaré Denise Davis, présidente de la Division des employés de la Régie des alcools (LBED) du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario. « C’est une façon sournoise et discrète de privatiser, mais quoi qu’il en soit, c’est de la privatisation. »

« Au mois de décembre, tandis que les ventes d’alcool en Ontario sont près du triple de ce qu’elles sont dans un mois moyen, il est bon de se souvenir des avantages de magasiner à des endroits qu’on appelle nôtres. »

Le gouvernement libéral de Kathleen Wynne a autorisé la vente de bière, cidre et vin dans près de 130 magasins d'alimentation à travers la province. Ce chiffre pourrait atteindre 450 d'ici 2020, selon le gouvernement.

« La LCBO fournit à la province des profits purs de 2 milliards de dollars par année », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas.  « Cet argent paie pour nos routes, nos écoles et nos soins de santé. Il contribue aussi à réparer les dommages causés par l’alcool, qui prennent la forme de coûts supplémentaires pour la santé et sociaux. Quand on commence à éroder les fondations de la LCBO, on rogne sur des services publics sur lesquels nous dépendons tous. »

Monsieur Thomas a souligné que pour les Ontariens, la privatisation de la LCBO ne comporte aucun avantage. « Savez-vous alors qui en bénéficie? », a-t-il demandé? « Deux groupes : le premier, les grandes chaînes d'épiceries, et le deuxième, les politiciens à Queen’s Park, qui travaillent pour eux. »

« Il est temps que ce gouvernement mette les Ontariens au sommet de leurs priorités. »

Les membres du syndicat se rassembleront cet après-midi à Toronto pour soutenir la LCBO.

Pour plus d'information, Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931

Employés de la Régie des alcoolsRégie des alcools de l'Ontario