Skip to content
organizing_opseu_french_banner.jpg

Les travailleurs de la clinique communautaire de Durham se joignent à la liste de plus en plus longue de membres du SEFPO qui travaillent dans les services d'aide juridique

SEFPO Agences communautaires, secteur cinq
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les travailleurs d’une autre clinique d’aide juridique ont voté en faveur de leur adhésion au SEFPO. Les parajuristes et le personnel de soutien de la clinique juridique communautaire de Durham sont désormais membres du SEFPO.

« Mes plus vives félicitations à vous tous et bienvenue dans notre grand syndicat », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Nous savons que le chemin a été semé d’embûches – l’employeur ayant eu recours à tous les stratagèmes possibles pour vous arrêter. Mais en faisant preuve de ténacité et de détermination, vous avez triomphé. Et grâce à vous le SEFPO est aujourd’hui un syndicat encore plus fort. »

Les travailleurs de la clinique de Durham avaient voté pour adhérer au SEFPO en novembre 2019, mais l’employeur a ensuite soulevé plusieurs contestations pour empêcher le dépouillement du scrutin.

Finalement, après plus de six mois, l’employeur a abandonné ses contestations, les urnes ont été ouvertes et ont révélé que la majorité des travailleurs avait voté en disant oui au SEFPO.

Les travailleurs de Durham suivent les traces de nombreux autres travailleurs d’Aide juridique et des cliniques d’aide juridique de toute la province qui ont adhéré au SEFPO au cours de la dernière année.

« Tant de choses se sont produites durant ces derniers mois qu’il est facile pour beaucoup de gens d’oublier les coupes dévastatrices que le gouvernement Ford a imposées à Aide juridique Ontario et au réseau de cliniques qu’elle finance », a déclaré Sara Labelle, vice-présidente de la Région 3 du SEFPO. « Mais nos nouveaux membres du SEFPO qui travaillent à la clinique juridique communautaire de Durham n’ont pas oublié. »

« Ces membres savent que ces personnes ont été frappées très durement par ces coupes. Et ils savent que la meilleure façon de lutter contre les coupes budgétaires est d’adhérer à un syndicat fort comme le SEFPO. Nous sommes honorés qu’ils nous aient rejoints; nous serons à leurs côtés pour lutter pour ce qui est juste ».