Skip to content
pwc_opseu_french_banner.jpg

La Journée de l'égalité salariale est un appel à la justice sociale

PWC Logo
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La Journée de l'égalité salariale marque le jour jusqu'auquel une femme doit travailler en moyenne pour obtenir le même salaire qu'un homme aurait gagné l’année précédente. Cette année, la Journée de l'égalité salariale est établie au 11 avril 2017.

En Ontario, l'écart salarial entre les sexes est désormais de 31,5 %, un des plus grands écarts salariaux signalés dans le monde. Cela signifie que le revenu annuel moyen des travailleuses en Ontario est 31,5 pour cent inférieur au revenu annuel moyen des hommes.

Il est particulièrement préoccupant de constater que les femmes racialisées, immigrantes et autochtones, ainsi que celles qui vivent avec des invalidités, sont affectées de façon disproportionnée par l’écart salarial entre les sexes.

La Coalition d'équité salariale (Equal Pay Coalition) estime que pour les femmes autochtones, l’écart salarial entre les sexes est de 57 pour cent! Les femmes immigrantes gagnent 39 pour cent de moins que les hommes non immigrants, et les femmes racialisées gagnent 37 pour cent de moins que les hommes non racialisés. L’écart est soutenu par la discrimination systémique intégrée dans le marché du travail.

Aussi, quelle que soit la mesure – salaires, gains annuels, revenus – l’écart salarial est un problème universel. L’écart existe dans toutes les catégories professionnelles, à tous les âges et niveaux de scolarité. Et les causes de l’écart salarial entre les sexes sont dynamiques et complexes.

D'abord, le travail des femmes est largement sous-évalué. Cela signifie que le travail accompli et dominé par les femmes est considéré moins important que le travail accompli par des hommes. Ces emplois dominés par les femmes ont tendance à être mal payés, à être précaires et à offrir peu ou pas d’avantages sociaux ou de protections en milieu de travail.

Le taux de participation des femmes dans le marché du travail est inférieur au taux de participation des hommes et elles sont surreprésentées parmi les travailleurs à temps partiel.  En 2013, plus de 70 pour cent des travailleurs à temps partiel au salaire minimum étaient des femmes — une proportion qui n’a pas changé depuis plus de trente ans. Souvent, les femmes ne travaillent pas autant d’heures par choix, mais aussi parce que les industries dans lesquelles elles travaillent n’embauchent souvent qu’à temps partiel ou à des emplois précaires.

L’écart salarial entre les sexes n’est pas un choix.

Au cours d’une vie, l’écart salarial entre les sexes représente un énorme pénalité salariale pour les femmes. L’écart signifie que les femmes reçoivent de moins grosses pensions à la retraite et courent davantage de risques de vivre dans la pauvreté dans la vieillesse.

La privatisation et les années d’austérité économique signifient aussi que les femmes ont plus de difficultés à trouver un emploi salarié. Trop souvent, le travail du secteur public autrefois rémunéré est maintenant du travail non rémunéré effectué à titre privé, et une quantité disproportionnée des responsabilités en matière de soins est assumée par les femmes. Cela signifie que les femmes doivent consacrer de plus en plus de temps aux membres de leur famille qui sont malades, à leurs enfants et aux membres de leur famille élargie, comme les grands-parents et les frères et sœurs.

L’écart salarial entre les sexes contribue à la pauvreté, à des conditions de vie médiocres et à des résultats de santé néfastes pour les femmes et leurs familles.

Sans protections syndicales, et sans prestations comme les congés pour raisons familiales ou médicales, les femmes sont de plus en plus souvent pénalisées lorsqu’elles sont incapables de faire l’équilibre entre leurs responsabilités et leur emploi.

La Journée de l'égalité salariale est un appel à la justice économique. Fermer l’écart salarial entre les sexes est un outil de promotion de l’équité qui bénéficiera à tout le monde.

Ce que vous pouvez faire

La Journée de l'égalité salariale est une journée d'action internationale. Chaque année, le Comité provincial des femmes du SEFPO se joint aux coalitions d’équité salariale et organisations syndicales du monde entier pour marquer la Journée de l'égalité salariale et prendre des mesures en vue de combler l’écart salarial entre les sexes. Nous vous invitons à agir :

  • Joignez-vous aux marches et rassemblements de la Journée de l'égalité salariale à travers l’Ontario (voir plus bas).
  • Portez du rouge pour montrer que la discrimination en matière de rémunération oblige les femmes à s’endetter.
  • Suivez la Coalition d'équité salariale (Equal Pay Coalition) sur Twitter, Facebook, Instagram et YouTube. Aimez, partagez et commentez pour faire en sorte que nos messages atteignent le maximum de gens.
  • Inscrivez-vous à notre campagne Thunderclap. Si nous atteignons notre objectif, Thunderclap affichera un message unique sur la Journée de l'égalité salariale. C’est une façon simple et en deux clics de soutenir l’égalité salariale.
  • Ajoutez un Twibbon marqué Journée de l’égalité salariale au profil de vos médias sociaux. C'est une façon gratuite et simple de montrer que la question est importante pour vous.

Pour d’autres idées, et pour voir toutes les actions de la Journée de l'égalité salariale, visitez le site de la Coalition d'équité salariale (Equal Pay Coalition).

Marches et rassemblements de la Journée de l'égalité salariale à travers l’Ontario

Journée de l'égalité salariale à Toronto

Date : le mardi 11 avril
Heure : Midi à 14 h
Endroit : Intersection rue Collège et avenue University, Toronto

Pour plus d’information : https://www.facebook.com/events/1219945191458665/

Journée de l'égalité salariale à Ottawa

Date : le mardi 11 avril
Heure : Midi à 13 h
Endroit : Bureau du député libéral Yasir Naqvi, 109, rue Catherine

Pour plus d’information : https://www.facebook.com/events/1847585912153794/

Journée de l'égalité salariale à London

Date : le mardi 11 avril
Heure : 10 h à 14 h
Endroit : Collège Fanshawe, corridor F
Joignez-vous à nous à la table de prise de conscience de l’écart salarial entre les sexes

Journée de l'égalité salariale à Kingston

Date : le mardi 11 avril
Heure : 10 h à 14 h
Endroit : Bibliothèque Stauffer, à l’intersection de l’avenue Université et de la rue Union