Skip to content
news_notices_french.jpg

Semaine mémorable pour L'express de l'équité dans la Région 3

dsc_0016.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Résumé de la 4e semaine

Mardi 27 mai, par une matinée humide, L'express de l'équité a fait étape à Peterborough pour une semaine pleine d'activités. Du 27 mai au 1er juin, le gros autobus vert s’est rendu à Peterborough, Orillia, Haliburton, Parry Sound et Clarington.

À Peterborough, Sean Platt, membre du Conseil exécutif du SEFPO de la Région 3, ainsi que les membres du SEFPO, Bianca Braithwraite-Davis et Angela Bick Rossley, se sont joints à L'express de l'équité.

Lors du premier arrêt, dans la région 3, l'équipe avait rendez-vous à une clinique privée de Peterborough pour un rassemblement organisé par le Conseil des Canadiens et les coalitions de la santé de Peterborough. Actuellement, la Coalition de la santé de l'Ontario fait une tournée provinciale avec un fauteuil à bascule géant afin de sensibiliser la population aux problèmes des niveaux de soins et de l'accès aux soins dans les établissements de soins de longue durée de la province.

« Il n'y a pas de normes de soins dans les maisons de soins infirmiers en Ontario, a souligné Cathy Carroll du Syndicat international des employés de services. Nous avons besoin de normes plus élevées en matière de soins. »

La Coalition de la santé de l'Ontario exhorte le gouvernement à adopter une norme minimale de dotation en personnel durant quatre heures de soins directs par jour afin que les patients reçoivent les soins qu'ils méritent et vivent dans la dignité.

Dans l'après-midi, l'équipe s'est rendue à l'écluse-ascenseur de Peterborough et au port de plaisance pour discuter des conséquences des inégalités de revenus avec de nombreux résidents de la région.

Le jour suivant, L'express de l'équité a mis le cap sur Orillia et fait escale au secteur riverain et à Weber's Hamburgers.

Bianca Braithwaite-Davis, résidente d'Orillia et membre du SEPO, a parlé de la montée croissante des inégalités de revenus et du déclin de la qualité des services publics avec des gens du coin.

« Je cumule deux emplois, a déclaré Bianca. C'est de plus en plus difficile pour tout le monde de joindre les deux bouts. »

« Nous constatons que les services publics et les bons emplois ne cessent de décliner et nous devons nous unir pour que ça change. »

Dans l'après-midi, l'équipe a reçu la visite de vingt membres de la section locale 325 du Canadian Union of Brewery and General Workers. À Orillia pour participer à une conférence éducative, ils sont venus rencontrer l'équipe de L'express de l'équité pour passer une après-midi dans la bonne humeur – avec du pop-corn et des discussions animées sur la tournée.

Le 29 mai, L'express de l'équité était de retour à Peterborough pour une étape au parc Riverview, au Zoo et au centre commémoratif de Peterborough. À proximité du terrain où les Lakers jouaient une partie de crosse, George Hewison, musicien folk et activiste syndical, s'est joint à l'équipe. Avec sa voix et sa guitare, George a apporté sa note personnelle pour soutenir l'équité fiscale, les bons emplois, les services publics et les droits du travail.

Le matin suivant, le gros autobus vert a pris la direction de la région des chalets et fait escale au parc du lac Head à Haliburton. Le parc, qui est situé au centre-ville de la petite communauté, longe le rivage du lac Head. Nous avons reçu un accueil très chaleureux à Haliburton et les gens étaient très intéressés par notre message.

« Je me souviens des années 1980 quand l'Ontario était en plein essor et qu'il était facile de trouver un bon emploi », a déclaré un résident d'Haliburton.

« De nos jours, il semble que la majorité des gens soient aux prises avec des difficultés. L'année dernière, 135 familles de Haliburton ont eu recours régulièrement à la banque alimentaire. 135 familles dans une communauté de 5 000 personnes! C'est incroyable. »

« Dans cette région, le salaire moyen est de 20 000 $, a ajouté un autre résident. C'est tout simplement inacceptable! »

Le jour suivant, L'express de l'équité s'est rendu à Parry Sound afin de rencontrer des membres du SEFPO et des résidents de la communauté. Plusieurs membres de la section locale 320, y compris sa présidente, Christine Marshall, se sont joints à l'équipe de la tournée. Tout le monde a passé une excellente journée, discutant des inégalités des revenus, de l'équité fiscale et de la qualité des services publics avec les gens de la communauté.

Le 1er juin, l'autobus a pris la direction de Newcastle à l'occasion du Home Show, un événement annuel à Newcastle. Le temps était au beau fixe et les gens du coins se sont montrés très intéressés par notre message.

Ce 1er juin coïncidait avec la première augmentation du salaire minimum en Ontario depuis quatre ans, passant de 10,25 $ à 11 $ l'heure. Plusieurs résidents ont souligné que cette augmentation était une bonne chose, mais qu'il y avait trop de travailleurs qui gagnaient le salaire minimum en Ontario. Angela Bick Rossley, membre et activiste du SEFPO, a précisé que la question du salaire minimum est pour elle un véritable motif de préoccupation.

« En tant que présidente du Comité provincial des femmes, je peux dire que l'inégalité des revenus est un sujet de préoccupation qui revient constamment sur la table. Les femmes représentent plus de 50 pour cent des travailleurs qui gagnent le salaire minimum. Parmi les travailleurs qui gagnent un salaire de misère, les femmes forment un groupe disproportionnée.

Cette semaine dans la Région 3 a donc été un véritable succès. Enchantés par leur semaine dans la Région 3, les membres de la tournée sont convaincus que le message est bien passé.

« Je tiens à remercier tous les membres de la Région 3 qui ont participé à nos activités et passé un moment avec l'équipe de L'express de l'équité », a déclaré Sean Platt, membre du Conseil exécutif de la Région 3.

« Le message, concernant l'équité fiscale, les bons emplois, les services publics et les droits du travail, a été très bien reçu par les membres de la Région 3. »

À partir du 3 juin, L'express de l'équité sillonnera la Région 5. Si vous êtes dans la région, n'hésitez surtout pas à venir rencontrer les membres de l'équipe!

3 juin – Toronto
Café avec les sections locales au Parc Downsview
De 7 h à 10 h

3 juin – Toronto
Barbecue à l'usine Molson avec la section locale 325 du SNEGSP
De 13 h à 16 h

4 juin – Toronto
Barbecue au Collège George Brown avec les sections locales de CAAT-A et CAAT-S
De 11 h à 15 h

5 juin – Toronto
Barbecue à l'Hôpital de Scarborough avec la section locale 575
De 11 h à 15 h

Rencontrez les activistes

Angela Bick Rossley est membre de la section locale 303 et technicienne ambulancière dans le comté de Simcoe.  Elle est présidente du Comité provincial des femmes et du Fonds pour la justice sociale. Elle est membre du SEFPO depuis huit ans et déléguée syndicale depuis trois ans.

Bianca Braithwaite-Davis est déléguée syndicale en chef de la section locale 330 et aide-enseignante à l'École publique Regent Park à Orillia, en Ontario.  Elle est secrétaire du Conseil du travail d'Orillia et directrice des finances du NPD dans la circonscription de Simcoe Nord. Membre du SEFPO depuis neuf ans, elle s'implique dans les activités syndicales depuis deux ans.

Sean Platt est membre du Conseil exécutif de la Région 3 et agent des services correctionnels au Centre correctionnel du Centre-Est à Lindsay.  Membre du SEFPO depuis 10 ans, il est un activiste dévoué depuis neuf ans.