Skip to content
news_notices_french.jpg

Semaine riche en événements dans la Région 6

dsc_1237.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Résumé de la 6e semaine

Le 6 juin, L'express de l'équité a fait étape à North Bay pour sept journées pleines d'activités dans la Région 6. Du 6 au 12 juin, le gros autobus vert a fait escale à North Bay, l'île Manitoulin, Sudbury, Iroquois Falls, Cochrane, Monteith, Kirkland Lake, Timmins, Elliot Lake, Sault Ste. Marie et Wawa.

À North Bay, l'équipe de L'express de l'équité avait rendez-vous avec Felicia Fahey, Catherine Csuzdi et Janine Johnson de la Région 6. Afin de permettre aux membres de faire connaissance, L'express de l'équité a fait un tour des plus illustres monuments de la ville, avec des arrêts au secteur riverain, au Collège Canadore, à l'Université Nipissing et à la célèbre porte d'entrée du Nord, connue comme la « Gateway of the North ».

En fin de matinée, l'équipe de L'express de l'équité a participé à un rassemblement de soutien pour sauver la ligne ferroviaire d'Ontario Northland Railway. L'Ontario Northland Railway assure des services de transport essentiels dans le nord-est de l'Ontario depuis plus d'une centaine d'années, mais le gouvernement de l'Ontario a décidé de réduire le service de transport des voyageurs ces dernières années, puis de se départir totalement de l'Ontario Northland Railway. En avril dernier, le gouvernement est revenu sur sa décision – acceptant de maintenir le service ferroviaire. Toutefois, il y a encore beaucoup d'incertitude autour de l'avenir du transport ferroviaire, et ces travailleurs, qui sont membres d'UNIFOR, s'inquiètent pour leur emploi.

« Quelque huit cents emplois seraient en péril si on venait à supprimer les services ferroviaires, a déclaré un employé de longue date d'Ontario Northland Railway. Une telle perte aurait de graves répercussions sur l'économie locale et sur l'ensemble de la communauté de North Bay qui dépend beaucoup d'Ontario Northland. »

Dans l'après-midi, L'express de l'équité a fait une halte à la baie Providence à l'occasion du Festival de Bluegrass de l'île de Manitoulin. Felicia Fahey, membre du Conseil exécutif du SEFPO, a été invitée sur la scène du festival pour dire quelques mots à propos de la tournée de L'express de l'équité.

« Le gros autobus vert voyage d'un océan à l'autre pour sensibiliser la population au problème croissant des inégalités de revenus au Canada », a déclaré Fahey.

« L'équipe de L'express de l'équité comprend des citoyens ordinaires qui partent à la rencontre d'autres citoyens ordinaires afin de discuter des inégalités de revenus et de leur impact sur la vie quotidienne. Nous sommes convaincus qu'il est temps de lutter pour défendre avec vigueur l'équité fiscale, les bons emplois, les services publics et les droits du travail. »

Le 7 juin, l'autobus vert a pris la direction de Sudbury pour le « Clash du Nord » – le match de football qui opposait les Spartans de Sudbury aux Steelers de Sault Ste. Marie. Le match de football était parrainé par le SEFPO et l'équipe de L'express de l'équité a pu dresser sa tente près de l'entrée et discuter avec de nombreux partisans. Grâce à un excellent travail de l'équipe, de nombreuses personnes ont pris le temps de discuter avec nous. Plusieurs joueurs ont même jeté un œil à nos dépliants avant d'aller se préparer pour le match.

Par contre, notre présence n'a pas suffi à faire gagner les Spartans. Le « Clash du Nord » a surtout été une victoire éclatante pour les Steelers qui ont écrasé les Spartans 65 à 6.

Le jour suivant, l'autobus a mis le cas plus au nord, en direction de Timmins. L'express de l'équité a fait escale au bord du lac Gillies dans la très belle aire de conservation de la région de Mattagami. En discutant avec les résidents du coin, nous avons appris que l'économie de la région est prospère depuis ces dernières années, notamment grâce à l'industrie minière de l'or et au secteur forestier. Toutefois, on nous a également dit que tout le monde ne bénéficie pas du boom économique et que les emplois à temps plein et bien rémunérés sont difficiles à trouver.

Dans la soirée, l'autobus a pris la direction de Cochrane pour visiter le centre de conservation des ours polaires, la gare ferroviaire de Cochrane, d'où part l'Express de l'ours polaire, un service de transport ferroviaire exploité par l'Ontario Northland Railway.

Le 9 juin, l'équipe de L'express de l'équité s'est jointe à la section locale 642 du SEFPO pour un piquetage d'information au Complexe correctionnel de Monteith. Les services publics de l'Ontario sont constamment sous pression et le manque de financement est une réalité quotidienne pour le personnel de l'établissement.

En raison du manque de ressources, la charge de travail du personnel devient intolérable pour les membres du personnel, qui sont pourtant nombreux à craindre de nouvelles compressions à l'avenir.

« Nous voyons ce qui se passe dans les établissements correctionnels de la province, a déclaré un agent correctionnel. Les niveaux de dotation en personnel sont à leur niveau le plus bas; un manque de personnel qui constitue une menace permanente pour notre sécurité à tous. »

Le 11 juin, le gros autobus vert s'est rendu à Elliot Lake et a fait une halte sur le site de l'effondrement du centre commercial qui avait causé la mort de deux personnes en juin 2012. L'une d'entre elles, Lucie Aylwin, 37 ans, était membre du SEFPO et travaillait au Collège Cambrian.  Nous avons bavardé avec une résidente de la communauté qui nous a expliqué qu'on aurait pu éviter cet effondrement.

« J'ai vu des fuites dans de nombreux magasins et chaque fois que j'y allais c'était pareil.  C'est une tragédie qui n'aurait jamais dû se produire. »

Après Elliot Lake, L'express de l'équité a pris la direction de Sault Ste. Marie. Dans la région de Sault-Sainte-Marie, l'autobus a fait une halte au marché Mill sur le secteur riverain. Situé dans les bâtiments de la vieille écloserie, ce marché très dynamique est géré par des personnes très progressistes de la région.  L'équipe s'est installée près de sympathiques commerçants qui vendaient des produits frais de la ferme, des produits de boulangerie-pâtisserie, de l'artisanat autochtone et d'autres articles d'artisanat. Les gens du coin ont répondu avec enthousiasme à notre message et nous ont raconté de nombreuses histoires de personnes qui sont aux prises avec l'accroissement des inégalités de revenus.

La semaine dans la région 6 s'est révélée être une autre réussite pour L'express de l'équité.

« Je tiens à remercier le SNEGSP et le SEFPO pour la visite de L'express de l'équité dans la Région 6 », a déclaré Felicia Fahey, membre du Conseil exécutif de la Région 6.

« Grâce au passage de L'express de l'équité, nos membres et nos communautés ont pu voir qu'ils ne sont pas seuls à lutter et qu'il y a des personnes qui sont prêtes à défendre les opprimés. »

À partir du 14 juin, L'express de l'équité sillonnera la Région 7. Si vous êtes dans la région, n'hésitez surtout pas à venir rencontrer les membres de l'équipe!

14 juin – Thunder Bay
Fierté gaie de Thunder Thunder in the Park
11 h à 15 h

15 juin – Thunder Bay
Lac Boulevard
De 9 h à 17 h

16 juin – Atitokan
Bureau de poste
De 10 h à 12 h

17 juin – Fort Frances
Rue Scott
De 10 h à 14 h

18 juin – Dryden
Collège Confederation – Cérémonie de remise des diplômes
De 12 h à 15 h

19 Juin – Sioux Lookout
Plage (barbecue du SEFPO à 17 h)
De 12 h à 19 h

20 Juin – Kenora
Centre de loisirs – Kenora Show
12 h à 17 h

21 Juin – Kenora
Festival Little Big (Terrain de camping et de caravaning Anicinabe)
De 10 h à 16 h

Rencontrez les activistes

Catherine Csuzdi est secrétaire/trésorière de la section locale 608 et suppléante au Comité provincial des jeunes travailleurs pour la Région 6.  Étudiante à l'Université Nipissing (programme des techniciens systémiciens), elle est une activiste dévouée du SEFPO depuis quatre ans.

Felicia Fahey est non seulement membre du Conseil exécutif de la Région 6, mais également une fière membre de la Division des employés de la Régie des alcools.  Felicia est une militante syndicale dévouée depuis 14 ans.

Janine Johnson est membre retraitée de la région 6, la présidente de la Division des membres retraités et une syndicaliste très respectée.