Skip to content

Jour de la Famille 2021 : Rester chez soi et plein d'espoir

Happy Family Day image
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Chaque année, le Jour de la Famille offre l’occasion de faire une pause dans notre vie quotidienne et de passer du temps de qualité avec nos proches. Cette année, on nous a demandé de rester à distance et de rester à la maison. Nous savons que cela est nécessaire pour enrayer la propagation de la COVID-19 et assurer la sécurité de nos familles, mais c’est aussi un rappel douloureux de l’année difficile que nous avons vécue et du nombre de victimes de cette pandémie.

La pandémie nous a transporté dans les vagues en dents de scie de la COVID, apportant confinements et pertes d’emploi, pour certains. On a demandé à des millions de personnes de travailler de chez elles, tandis que de nombreux travailleurs essentiels, dont des milliers de membres dévoués de l’OPSEU/SEFPO, restaient aux premières lignes.

Tous les Ontariens ont des défis uniques à relever pour harmoniser leur vie professionnelle et leur vie familiale. Nous avons dû nous battre pour trouver des services de garde d’enfants et nous sommes inquiétés pour nos enfants. Tandis que la COVID-19 faisait ses ravages dans les foyers de soins de longue durée, beaucoup d’entre nous perdaient des êtres chers. Nous avons lutté pour fournir une éducation à nos enfants et des soins à nos parents âgés et autres proches à domicile, ajoutant à notre stress et à nos responsabilités.

Les séparations et les divorces sont en hausse, tout comme les cas de violence domestique, pour la plupart contre des femmes et des filles. L’ONU a qualifié ce phénomène de « pandémie dans la pandémie ». Et les problèmes de santé mentale, les taux de toxicomanie et de surdose ont également augmenté.

Tandis que de nombreuses personnes combattent l’ennui, leurs maisons pleines et nulle part où aller, beaucoup d’autres sont désespérément seules et séparées de leur famille et amis proches. Cela n’est facile pour personne.

Mais s’il y a une chose que la pandémie nous a apprise, c’est l’importance des contacts sociaux dans nos vies et, enfin, l’importance de la famille.

Ainsi, en ce Jour de la Famille inhabituel, prenons un moment pour songer à l’importance de nos propres familles et à toutes les familles qui luttent et persévèrent au travers de cette pandémie. Prenons le temps de rejoindre ceux et celles que nous aimons et leur dire ce que nous ressentons.

Et restons à la maison, restons en bonne santé et gardons espoir que le Jour de la Famille 2022 sera différent et que nous pourrons de nouveau apprécier les activités que nous aimons, avec les gens que nous aimons.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas, président de l’OPSEU/SEFPO
Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO