Skip to content

Premier « i Run & Rock », un succès remarquable!

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

C’était un samedi frais et humide, mais rien n’aurait pu gâcher le plaisir tandis que United by Trauma tenait son premier « i Run & Rock » à Thunder Bay, le 17 septembre dernier.

chair_mike_lundy_with_united_by_trauma_founder_nicole_taylor_and_a_new_addition_to_the_service_dog_family.png

Le président Mike Lundy et la co-fondatrice d’United by Trauma, Nicole Taylor, portent dans les bras le futur fidèle compagnon d’une personne souffrant d’un trouble ou état de stress post-traumatique (ÉSPT)

L’activité de levée de fonds d’une journée entière a compris une course de cinq ou dix kilomètres (ou une marche à pied de cinq kilomètres) autour du Lac Boulevard, suivie d’un festin, gracieuseté des vendeurs et jardins de bière. Pour cette première activité, deux groupes de la région, Mocking Modesty et Visions of Doyle, étaient présents avec David Wilcox, légende sur la scène musicale canadienne, pour divertir le public.

« i Run & Rock » a été créé pour sensibiliser les gens à l’état de stress post-traumatique (ÉSPT) chez les premiers intervenants et autres travailleurs et membres de la communauté. L’activité visait aussi à recueillir des fonds pour des ressources pour l’ÉSPT, et plus particulièrement des chiens d’assistance pour les premiers intervenants vivant avec l’ÉSPT.

No file Id

De gauche à droite : MCE Ed Arvelin, conseiller Andrew Foulds, Charlie Angus, Région 7, v.-p. Carl Thibodeau, maire Keith Hobbs

Le Comité d’organisation de l’activité comprenait des membres des divisions de la Santé mentale et des Services correctionnels du SEFPO. Présidé par le président de la section locale 737 du SEFPO, Mike Lundy, le comité incluait des membres des services de police de Thunder Bay et de Nishnawbe-Aski, des techniciens ambulanciers de Thunder Bay travaillant au Superior North Emergency Medical Service, et des infirmières du Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay.

Une foule de bénévoles de différents secteurs se sont joints à nous, y compris des bénévoles des divisions des Services correctionnels et de la Santé mentale du SEFPO, du Cercle des Autochtones, de la Division des retraités et les trois membres du Conseil exécutif de la région 7, Carl Thibodeau, Glen Archer et Ed Arvelin. Nicole Taylor, co-fondatrice d’United by Trauma, a parcouru 1300 kilomètres depuis Barrie avec deux chiens d’assistance pour personnes vivant avec l’ÉSPT.

No file Id

Les membres du comité d’organisation, Ken Dowhaniuk, Laurie Koval et Sarah Jarrard

En dépit d’une météo peu favorable, les participants étaient nombreux et turbulents! Le maire de Thunder Bay, Keith Hobbs, le conseiller Andrew Foulds et le chef du Parti NPD fédéral par intérim Charlie Angus étaient présents, et tous trois portaient fièrement le t-shirt « Ça nous appartient! » du SEFPO. Des pancartes d’anti-privatisation d’Hydro One, également fièrement affichées, ont suscité de nombreuses discussions.

« i Run & Rock » a fait l’objet d’une vaste couverture médiatique, avec Rock 94, Acadia Broadcasting et le Chronicle Journal sur place, et le président Mike Lundy a conduit toute une série d’entrevues.

La journée fut remplie de joie et de plaisir, et les participants comme les spectateurs se sont beaucoup amusés. Et tandis que l’activité « i Run & Rock » fut divertissante, elle réussit aussi à sensibiliser les gens sur un sujet très sérieux, ainsi qu’à recueillir des fonds pour aider les survivants d’un ÉSPT à obtenir un fidèle compagnon.

« i Run & Rock démontre combien on se préoccupe du bien-être d’autrui, l’un des fondements de notre syndicat », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Je me suis personnellement et activement impliqué dans la campagne visant à obtenir une protection législative pour les premiers intervenants vivant avec un ÉSPT, et le projet de loi 163 a été adopté en avril dernier.

No file Id

Bracelets vendus pour recueillir des fonds pour la recherche et une meilleure prise de conscience de l’ÉSPT

« Toutefois, tous les travailleurs ont besoin d’être couverts par la législation sur l’ÉSPT, parce que personne n'est à l'abri de cette maladie parfois dévastatrice. Nous devons sensibiliser les gens davantage à propos de l’ÉSPT, et des activités comme « i Run & Rock » permettent de le faire merveilleusement bien.

« Je tiens à féliciter et à remercier Mike et Nicole, le comité d'organisation, les participants et tous ceux et toutes celles qui étaient là. Je sais qu’il faut de longues heures de dur labeur pour organiser un événement comme celui-là. Je suis ravi de voir le succès qu’il a remporté et je me réjouis déjà d’assister au « i Rock & Run » l’an prochain!

Visitez la page du SEFPO sur la prise de mesures pour mettre fin au TSPT