Skip to content
organizing_opseu_french_banner.jpg

Les travailleurs de première ligne d’un refuge pour personnes âgées se joignent au SEFPO

SEFPO Professionnels des soin de sante communautaires
Facebook
Twitter
Email

À l’instar des plus de 300 de leurs collègues de l’Armée du Salut à Toronto, les travailleurs de première ligne du Refuge pour personnes âgées de l’Armée du Salut d’Islington ont voté à l’unanimité en faveur de leur adhésion au SEFPO.
 
« Une décision judicieuse », a lancé le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Ces membres, qui ont à cœur d’aider et de soutenir les personnes âgées qui sont confrontées à l’itinérance, seront désormais appuyés par l’un des plus importants et plus puissants syndicats de la province pour les aider à faire leur travail précieux.
 
« En faisant des coupes dans le salaire minimum, l’aide juridique et les services sociaux, Doug Ford s’attaque aux personnes démunies », a déclaré le président Thomas. « Mais en se joignant à un syndicat fondé sur la démocratie et la solidarité, ces travailleurs sont prêts à défendre les plus vulnérables. C’est une bataille que nous gagnerons ensemble. »
 
Le Refuge pour personnes âgées de l’Armée du Salut d’Islington qui a ouvert ses portes à la fin de l’année dernière et qui dispose actuellement de 45 lits, doit s’agrandir plus tard cette année afin de passer à 90 lits.
 
« Le sans-abrisme et la pauvreté sont devenus un problème de plus en plus urgents à Toronto et à travers l’Ontario », a déclaré Kareen Marshall, la présidente de la Division des agences communautaires du SEFPO. « Au nom de toute notre division, je souhaite la bienvenue à ces nouveaux membres et je les félicite d’avoir pris fermement position pour défendre les services qu’ils procurent. »
 
Le premier vice-président/trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, a applaudi la décision de ces nouveaux membres de se joindre au SEFPO.
 
« Le budget du ministre des Finances montre clairement qu’il s’agit d’un gouvernement qui se soucie plus des profits que des gens », a déclaré Eduardo (Eddy) Almeida. « Mais en adhérant au SEFPO, ces travailleurs peuvent compter sur notre soutien et solidarité sans faille pendant qu’ils veillent à ce que personne ne soit laissé de côté. »