Skip to content

Les membres à l’Office de protection de la nature de Grand River ratifient un contrat avec augmentations salariales et protection contre la privatisation

Grand River Conservation Authority logo
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Cambridge – Les membres de la section locale 259 du SEFPO employés par l’Office de protection de la nature de Grand River (OPNGR) ont ratifié un contrat qui inclut des augmentations salariales importantes, une protection contre l’impartition, ainsi qu’un certain nombre d’autres améliorations.

« C’est une offre formidable pour nos membres et d’excellentes nouvelles pour tous les gens qui vivent dans les communautés desservies », a dit le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas.

« Tout le monde gagne lorsque les travailleurs reçoivent une rémunération décente et équitable. Et tout le monde gagne quand une section locale comme celle-ci négocie des dispositions qui empêchent la sous-traitance et la privatisation. »

Les quelque 150 membres de la section locale 259 travaillent à l’OPNGR à titre de planificateurs, surintendants adjoints et agents de l’environnement.

Le nouveau contrat de quatre ans contient des augmentations salariales allant de six à 14 pour cent. Il inclut aussi des dispositions pour empêcher l’employeur de sous-traiter leur travail, ainsi que des améliorations aux dispositions sur le temps libre et de garde.

« Je suis extrêmement fier de ces membres; ils ont su se défendre et ils ont accompli un travail énorme pour protéger le bassin hydrologique de Grand River », a déclaré le premier vice-président/trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida.

« Chacun et chacune de nos 155 000 membres tient à vous féliciter. »

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO : 613-329-1931