Communiqués bannière

Coup de départ agité pour les golfeurs libéraux : le SEFPO perturbe le tournoi de golf bénéfice des libéraux

(Stouffville)  Des centaines de travailleurs du secteur public, venus des quatre coins de la province, s'étaient rassemblés pour accueillir les golfeurs, ce matin, à l'occasion du tournoi de golf bénéfice annuel du Parti libéral de l'Ontario, au Emeralds Hills Golf Club, à Whitchurch-Stouffville.  De nombreux golfeurs étaient encore dans leurs voitures à 9 h, à l'heure du début du tournoi, alors que les manifestants distribuaient des prospectus soulignant l'absurdité de la campagne de privatisation du gouvernement de l'Ontario.

Les frais d'admission au tournoi s'élevaient à 3 400 dollars pour un quatuor. Pour les citoyens de l'Ontario, le coût des privatisations s'élève à plusieurs milliards de dollars.

« Les libéraux semblent toujours avoir le temps d'organiser des événements de levée de fonds et de côtoyer leurs amis fortunés.  Ce sont ces mêmes amis qui engrangent des profits scandaleux grâce aux projets de privatisation du gouvernement – des profits qui sont réalisés au détriment des services publics de l'Ontario », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO. « Le gouvernement n'a pas reçu le mandat d'affaiblir les biens provinciaux et de privatiser les services gouvernementaux. »

« Avec un montant qui approche les trois milliards de dollars, le gouvernement de l'Ontario a dépensé une fortune pour les Jeux panaméricains, mais quand il s'agit des services publics et de ses propres employés, il n'a pas d'argent », a ajouté Thomas. «  Le principe de l'équité est au cœur même du sport et les services publics de qualité sont au cœur même de la justice sociale. »

Thomas avait un message clair pour la première ministre et ses quatuors fortunés :  « À tous ces événements de levée de fonds, on peut s'attendre à ce que le SEFPO dispute une partie. »

-30-

Smokey speaking to crowd

Golf tournament protest

Backed up traffic

Related News