Skip to content
news_press_releases_french.jpg

La super agence de soins de santé... l’ultime trahison de M. Ford, nous dit le président Thomas

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Selon le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, la super agence de santé ultra secrète du gouvernement est la trahison ultime de M. Ford, et elle ne manquera pas de jeter le système des soins de santé en plein désarroi.

« L’annonce faite aujourd’hui se traduit simplement par plus de slogans et aucune substance », a déclaré Thomas. « C’est beaucoup de jargon politique, et elle soulève plus de questions qu’elle n’offre de réponses sur le plan du gouvernement Ford pour les soins de santé. »  

Monsieur Thomas ne se dit pas convaincu par l’engagement de Christine Elliott à ne pas ajouter aux soins de santé privés.

« Pourquoi devrait-on les croire?, a dit M. Thomas.  « Regardez l’annonce d’aujourd’hui, c’est clairement une réponse à la va-vite à la divulgation la semaine dernière d’un document du gouvernement et au scandale impliquant Lisa MacLeod. Ils sont prêts à tout et ça promet la catastrophe pour les soins aux patients. »

« Mais j’ai des petites nouvelles pour le premier ministre », a déclaré M. Thomas. « Votre bévue avec le dossier des enfants qui souffrent d’autisme a attiré l’attention du public sur la corruption et l’incompétence de votre gouvernement. Les gens n’ont pas confiance en votre aptitude à faire quoi que ce soit de bien en ce qui concerne la réorganisation de notre système de soins de santé public. Alors je crois qu’il est préférable que vous ne touchiez pas à nos soins de santé. »

Malgré la promesse électorale de M. Ford, comme quoi on ne perdrait pas d’emplois dans le secteur public, c’est le contraire qui se produit, a encore dit M. Thomas. La fermeture du Bureau de l’intervenant en faveur des enfants a entraîné des douzaines de mises à pied et les récents changements apportés aux programmes pour enfants autistes pourraient aussi se traduire par de nombreux emplois perdus. Monsieur Thomas s’attend à ce que les conservateurs révèlent un plan de réductions massives d’emplois dans le secteur de la santé.  

« Une réorganisation bureaucratique n’aidera pas les patients », a-t-il ajouté.  « Avec son plan, M. Ford adopte une approche verticale très contraignante qui dérobera des milliards de dollars de la santé aux soins de première ligne. »

« Le plan du gouvernement de création d’une super agence qui contrôlera cinq agences régionales et entre 30 et 50 équipes locales n’est rien de plus qu’une autre façon de récompenser la nation Ford », a déclaré le premier vice-président/trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida.

« Je me demande combien d’emplois de patronage bien rémunérés ils comptent distribuer à ses riches amis et donateurs? », a demandé M. Almeida.  « Une fois de plus, les patients et le peuple sont relégués aux oubliettes. »

Monsieur Thomas n’en revient également pas du fait que le SEFPO, qui représente des dizaines de milliers de travailleurs de la santé de première ligne n’ait pas été consulté une seule fois à propos de ces changements.

« Nos membres sont l’épine dorsale du secteur public et, en tant que travailleurs de première ligne, nous savons bien ce qui est nécessaire dans le système », a déclaré M. Thomas. « Nous avons besoin de plus de personnel de première ligne, pas d’une autre ronde de restructuration coûteuse. Je ne sais pas qui conseille M. Ford, mais ce ne sont certes pas des experts des soins de santé. »

« C’est une autre raison pour laquelle le caucus conservateur doit reprendre son parti et commencer à montrer qu’il est vraiment « pour le peuple ». »

Pour plus d’information : Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931