Skip to content
1400-200_300dpi-indigneous_circle_fr.jpg

Faisons honneur au traité de la ceinture wampum en cette Journée nationale des peuples autochtones (21 juin)

21 juin journee des autochtones
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le 21 juin, les Canadiens célèbrent la Journée nationale des peuples autochtones afin de rendre hommage au patrimoine unique, à la diversité culturelle et aux réalisations remarquables des Premières Nations, des Inuit et des Métis. Respecter le traité de la ceinture Wampum à deux rangs et de sa vision de co-existence paisible entre les peuples distincts de l’Île de la Tortue est une bonne façon de célébrer cette journée en 2020.

 

 Three rows of white beads symbolizing peace, friendship, and respect separate the two purple rows. The two purple rows symbolize two paths or two vessels travelling down the same river. One row symbolizes the Haudenosaunee people with their law and customs, while the other row symbolizes European laws and customs.
Trois rangs de perles blanches symbolisant la paix, l’amitié et le respect séparent les deux rangs pourpres. Les deux rangs pourpres symbolisent deux chemins ou deux navires traversant la même rivière ensemble. Un rang symbolise le peuple Haudenosaunee, avec leurs lois et leurs coutumes, tandis que l’autre rang symbolise les lois et coutumes européennes.

Le Guswenta ou ceinture wampum à deux rangs, un symbole de souveraineté, est le premier traité conclu en Amérique du Nord entre les nations autochtones avant le contact avec les Européens. (Conclu entre la Ligue des Cinq Nations et ses alliées et la confédération des nations Anishinabek et alliées.) En 1613, les Mohawks ont remarqué des gens arrivant sur leur territoire à l’improviste. Ils étaient entré dans les territoires des Haudenosaunee et occupaient désormais certaines de leurs terres qui restaient inoccupées. Tandis que les Haudenosaunee et les Hollandais se familiarisaient les uns aux autres, ils conclurent une entente sur la façon de se comporter les uns envers les autres et de vivre ensemble. Leurs voies étaient représentées par deux rangs pourpres évoluant en parallèle tout le long d’une ceinture wampum. « Dans un rang se trouve un navire avec les façons de vivre de nos Frères blancs; dans l’autre, un canoé avec nos façons de vivre. Chacun voyage le long du fleuve de la vie côte à côte, sans interagir ni gouverner le navire de l’autre. » (traduction libre) 

Les nations autochtones demeurent encore à ce jour fidèles à ce traité en n’imposant jamais leurs mœurs aux colons.  Toutefois, les colons n’ont pas attendu longtemps avant de violer le traité; les politiques d’assimilation génocide du Canada sont bien connues.  L’assimilation forcée fondée sur une idéologie prônant la suprématie et la domination des Européens continue de faire du mal non seulement aux peuples autochtones, mais à tous les peuples qui ne souscrivent pas à la culture de suprématie de la race blanche des Européens.  La Journée nationale des peuples autochtones est l’occasion de réfléchir aux enseignements traditionnels des grands-pères ou sept enseignements sacrés : Amour, Honnêteté, Humilité, Vérité, Sagesse, Bravoure et Respect, lesquels permettent de se sortir des crises globales courantes qui menacent Terre Mère.

Le 21 juin a été célébré pour la première fois comme Journée nationale des Autochtones en 1996, après qu’elle fusse proclamée comme telle par le Gouverneur général du Canada de l’époque, Roméo LeBlanc. Cette date a été choisie à titre de fête nationale pour de nombreuses raisons, incluant sa signification culturelle à titre de solstice d’été et parce que c’est un jour à l’occasion duquel de nombreux peuples et communautés autochtones célèbrent traditionnellement leur patrimoine. Le 21 juin 2017, le gouvernement a annoncé son intention de renommer cette journée « National Indigenous Peoples Day »; le nom est resté le même en français.

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas estime que « de nombreux Canadiens pensent qu’il est temps d’agir contre le génocide colonial » et que « nous devrions profiter de la Journée nationale des peuples autochtones pour célébrer les cultures autochtones et appuyer des politiques et pratiques qui remédient aux dommages causés aux communautés autochtones ».  Renoncer aux politiques assimilationnistes et tenir la promesse de la ceinture wampum est une façon concrète de frapper la suprématie blanche en plein cœur.

Nous encourageons vivement les membres du SEFPO à fêter la Journée nationale des peuples autochtones en participant à des activités qui mettent en lumière les réalisations des peuples autochtones à travers l’histoire. Les activités incluent des festivals du solstice d’été, des cérémonies du Feu sacré et des festins traditionnels.

Le Cercle des Autochtones du SEFPO mène une campagne visant à faire de cette Journée nationale des peuples autochtones un jour férié en Ontario. La journée de lobbying de la campagne visant à faire de cette journée un jour férié avait eu lieu en décembre 2019 à Queen’s Park et avait inclus un déjeuner législatif et un exercice des couvertures de Kairos auxquels avaient été invités les députés provinciaux.  En attendant qu’une telle fête soit officiellement reconnue, nous encourageons tous les syndiqués à collaborer avec leur syndicat afin de reconnaître leur droit de prendre congé (payé) cette journée-là, en utilisant leurs crédits en vertu de la convention collective.

Faire du 21 juin un jour férié est un pas en avant vers la rédaction du récit d’une histoire canadienne qui suit le chemin de la réconciliation et qui rend hommage aux cultures et accomplissements des peuples des Premières Nations, métis et inuits.  Krista Maracle, présidente du Cercle des Autochtones du SEFPO, met au défi tous les membres de se « souvenir de la promesse du traité de la ceinture de wampum et de marcher côte à côte avec les communautés autochtones afin de forger un nouveau chemin ensemble sur lequel deux nations peuvent voyager en se respectant mutuellement. »

Pour plus d’information sur les célébrations de la Journée nationale des peuples autochtones, consultez les pages suivantes :

http://indigenousdaylive.ca/fr/

https://www.canada.ca/fr/patrimoine-canadien/campagnes/journee-peuples-autochtones.html

Pour plus d’information sur la campagne du 21 juin du SEFPO, visitez :
https://sefpo.org/news/mpps-pledge-support-for-indigenous-statutory-holiday/97629