Une foule immense se rassemble pour les grévistes de la FHO

Owen Sound – Le premier vice-président/trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, a transmis un message de gratitude et de solidarité aux travailleurs en grève de la Owen Sound Family Health Organization (FHO) dans le cadre d’un rassemblement qui a eu lieu le 11 juillet dernier.

« Il n’y a rien de plus beau qu’une foule de travailleurs qui se réunissent pour appuyer des grévistes qui font face à un employeur radin et malhonnête », a dit Eddy Almeida dans le cadre du rassemblement.

img_5014small.jpg

« Ces grévistes ne sont pas seuls à se battre, loin de là », a déclaré M. Almeida. « Regardez cette foule… des membres du SEFPO, d’Unifor, de la FTO et de l’OECTA sont là pour dire que les travailleurs de tout l’Ontario combattent ce fléau ensemble. »

Les quelque 30 membres de la section locale 276 sont en grève depuis le 22 mai. Ils n’ont pas eu d’augmentation salariale en quatre ans, et font désormais face à une réduction de leurs prestations de retraite.

« Je suis si fière d’être ici avec vous aujourd’hui », a déclaré Lucy Morton, vice-présidente régionale du SEFPO. « Votre courage et votre solidarité sont une source d’inspiration. »

Tim Carrie, directeur de l’éducation chez Unifor, a communiqué la solidarité de ses travailleurs de la santé en grève au Centre de santé Port Arthur de Thunder Bay, et a encouragé les membres de la section locale 276 à ne pas lâcher.

« Votre combat est le même que celui auquel nos membres sont confrontés à Thunder Bay », a-t-il dit. « Ensemble, nous allons faire en sorte que l’avarice ne prenne pas le dessus et que vous receviez le respect que vous méritez pour le précieux travail que vous accomplissez. »

Patty Coates, secrétaire-trésorière à la FTO, a transmis les salutations du million de membres de son syndicat.

« Pendant que vous vous battez pour vos droits, vous vous battez pour les droits de tous les travailleurs de l’Ontario », a-t-elle dit. « Vous nous inspirez tous et toutes à travailler côte à côte et à montrer à nos employeurs et à notre gouvernement que nous ne reculerons devant rien. »

Pour les membres de la section locale 276, cet appui s’est avéré extraordinaire.

« Quand j’ai vu tous ces gens défiler dans la rue pour nous soutenir, j’ai ressenti comme un tendre câlin chaleureux », a déclaré une des grévistes. « Je sais que c’est la chose à faire, mais ce n’est pas toujours facile d’être en grève. Cette foule, ici, aujourd’hui, m’a rappelé que nous ne sommes pas seuls. »

Local 276 Family Health Organization rally

20180711_115903small.jpg

img_4993small.jpg