Skip to content
lbed_opseu_french_banner.jpg

Des centaines de membres de l'OPSEU/SEFPO se sont opposés à la vente d'alcool dans les 7-Eleven

Facebook
Twitter
Email

Des centaines de membres de l’OPSEU/SEFPO, dont son président, Warren (Smokey) Thomas, faisaient partie des nombreuses personnes et organisations qui ont déposé des objections formelles aux demandes de permis d’alcool de 61 magasins 7-Eleven de 31 communautés dans la province.

« Je suis très content, mais pas surpris, qu’un si grand nombre de nos membres s’y soient opposés, a déclaré M. Thomas. « Les gens comprennent que la vente responsable d’alcool est essentielle à la sécurité de nos communautés. »

« Les Ontariens veulent que les ventes d’alcool soient laissées entre les mains de personnes en qui ils peuvent avoir confiance, et ces personnes, ce sont les travailleurs de la LCBO. »

Avec l’appui du Conseil exécutif de l’OPSEU/SEFPO, et sous la direction des dirigeants de la Division des employés de la Régie des alcools (LBED), le Comité anti-privatisation de la LBED a travaillé avec les sections locales de la LBED et ses alliés en santé publique pour encourager les membres à déposer des objections aux demandes des magasins 7-Eleven.

À l’instar du président Thomas et du syndicat lui-même, des membres de l’OPSEU/SEFPO dans toute la province se sont formellement opposés auprès de la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO) aux demandes de permis d’alcool des 7-Eleven de 28 communautés. Les conseils municipaux de Toronto et Oshawa ont également déposé des objections, tout comme un groupe de maires des plus grandes municipalités de la province.

La date limite pour les objections à la CAJO est maintenant dépassée, mais vous pouvez lire l’objection de l’OPSEU/SEFPO ici.

Le premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, s’est dit fier que tant de membres se soient exprimés contre d’autres privatisations de la vente d’alcool.

« Nombreuses sont les études qui montrent que le prix assorti à la soi-disant commodité de la vente d’alcool dans les dépanneurs est très élevé », a déclaré M. Almeida. « Permettre aux 7-Eleven d’ouvrir la porte à la vente d’alcool dans des centaines, voire des milliers de nouveaux magasins contribuerait à augmenter la pression sur nos hôpitaux et prisons déjà débordés. Sans mentionner tout ce que nous perdrions en productivité et revenus de la LCBO. »

« Les magasins 7-Eleven doivent être stoppés, et c’est exactement ce que les membres de l’OPSEU/SEFPO ont demandé, qu’ils soient stoppés. »

Colleen MacLeod, présidente de l’Exécutif divisionnaire et de l’équipe de négociation de la LBED, s’est dite rassurée par tout ce soutien.

« Nous nous préparons à entrer dans notre prochaine ronde de négociations à la fin du mois, et le soutien des membres a donné à l’équipe de négociation l’élan dont elle avait besoin pour s’asseoir à la table en toute confiance », a déclaré Mme MacLeod. « Nous savons que les gens apprécient le travail que nous faisons, et nous allons nous assurer que l’employeur l’apprécie lui aussi. »