Skip to content
news_announcements_french.jpg

En souvenir de Karen Gottschalk-Millar, membre du SEFPO

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

C’est avec une profonde tristesse que j’annonce la perte tragique de Karen Gottschalk-Millar, membre de la section 448 du SEFPO. 

Conseillère résidentielle dans un foyer de groupe de Kemptville exploité par Pathways to Independence, Karen a été victime d’un homicide à son lieu de travail, vendredi soir dernier. Le suspect arrêté est un individu qui vivait et recevait du soutien dans le foyer. 

Nos pensées et nos prières vont à sa famille, à ses amis et à ses collègues pendant cette période extrêmement difficile. Les drapeaux du SEFPO ont été mis en berne, à la mémoire de Karen.  

La violence au travail est absolument inacceptable. Le travail que font nos membres dans les foyers supervisés de l’Ontario est souvent dangereux, et le gouvernement et les employeurs doivent s’assurer que tous les efforts sont déployés pour assurer la sécurité de nos lieux de travail. 

Le SEFPO prend toujours toutes les mesures possibles pour faire en sorte que les membres se sentent en sécurité et j’encourage tous nos membres à communiquer avec le syndicat si vous avez des préoccupations au sujet de votre propre sécurité.  

Comme une enquête policière sur l’homicide est encore en cours, je ne ferai aucun autre commentaire sur l’incident pour le moment. 

Collègues de Karen et membres de la section locale 448 du SEFPO, nous savons que ce fut un choc terrible, que vous êtes sans doute traumatisés par ce qui est arrivé et souffrez énormément suite à cette perte. Le SEFPO est là pour vous. Nous partageons votre perte et vos préoccupations. Notre combat ne prendra fin que lorsque vous serez en sécurité dans votre milieu de travail.  

Solidairement, 

Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO