Skip to content
news_announcements_french.jpg

Journée internationale en rose –  8 avril 2020

dayofpink.png
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le 8 avril 2020 marque la Journée internationale en rose.  C’est une journée d’action pour les communautés du monde entier, encouragées à rester unies en célébrant la diversité, tout en continuant de sensibiliser les gens sur la nécessité de mettre fin à l’homophobie, à la transphobie et à toutes les formes d’intimidation.  La Journée en rose est un événement annuel célébré le deuxième mercredi du mois d’avril.

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a déclaré que tous les membres du SEFPO devraient travailler ensemble pour faire en sorte que des mesures de soutien soient en place pour les personnes qui sont vulnérables à toutes les formes d’intimidation et de harcèlement.  « Dans le contexte international actuel, nous traversons une période sans précédent.  La pandémie de COVID-19 a encouragé tout le monde à faire leur part pour faire en sorte que nous vaincrions ce virus.  Inspirons-nous de ce moment particulier pour éliminer toutes les formes de haine et de discrimination. »     

La société est allée loin pour obtenir droits et acceptation pour les populations sexuellement diversifiées; toutefois, il reste des forces qui veulent menacer ces progrès.  Les statistiques continuent de montrer que les enfants des membres des communautés trans, bisexuelles, lesbiennes, gaies, intersexes, asexuelles, pansexuelles, homosexuelles, en questionnement et bispirituelles (TBLGIAPHQB) continuent de rapporter des taux élevés de dépression, problèmes de santé mentale, pauvreté et suicide.

 Nous allons travailler de façon proactive pour développer des solutions qui ouvrent la voie vers la meilleure santé et le bien-être des jeunes, en particulier », a déclaré Morgen Veres, coprésident de la Rainbow Alliance arc-en-ciel du SEFPO.

La Journée en rose a commencé en 2007 dans une école secondaire de la Nouvelle-Écosse après qu’un jeune étudiant ait été victime d’intimidation parce qu’il portait un chandail rose, entre autres. Deux semaines plus tard, et en signe de solidarité, quatre étudiants ont décidé d’acheter plus de 200 t-shirts à distribuer dans l’école, dont un à l’agresseur. Cet événement avait inspiré une nation.  Peu après, une journée contre l’intimidation avait été proclamée par un certain nombre de gouvernements.

En 2007, le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Rodney MacDonald, a proclamé le deuxième jeudi au début de chaque année scolaire Journée contre l’intimidation. En 2008, le premier ministre de la Colombie-Britannique, Gordon Campbell, proclamait le dernier vendredi de février Journée contre l’intimidation. Plus tard cette même année, les élèves responsables du mouvement en Nouvelle-Écosse ont aidé à lancer le site Web DayOfPink.org. Ils ont travaillé sans relâche pour promouvoir la campagne nationale de la Journée en rose, qui incluait des mentions, du soutien et des programmes éducatifs.

Pour plus d’information :

https://www.dayofpink.org/fr/accueil