Skip to content

Journée internationale de l'alphabétisation : Abattre les obstacles à l’alphabétisation

International Litercacy Day: 8th of September
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le dimanche 8 septembre est la Journée internationale de l’alphabétisation, une occasion de reconnaître les efforts de nos travailleurs du secteur de l’éducation, qui contribuent à l’élimination des obstacles à l’alphabétisation. Le thème cette année est « L’alphabétisation et le multilinguisme ». Il souligne l’importance de la diversité linguistique dans le système éducatif. Le gouvernement Ford a annoncé qu’il investirait 26 millions de dollars pendant l’année scolaire 2019-2020, ainsi que quatre millions de dollars par année pour l’enseignement en français en Ontario. Toutefois, tout cela ne remplace pas les plans annulés de construction d’une université française en Ontario. Dans le respect du thème de diversité linguistique dans le secteur de l’éducation, les Nations Unies profite de la Journée internationale de l’alphabétisation 2019 pour exprimer sa solidarité avec les célébrations de l’Année internationale des langues autochtones. Mais le gouvernement Ford n’entend manifestement rien. En décembre dernier, le gouvernement a coupé le Fonds culturel autochtone de près de 50 pour cent. Le Fonds culturel autochtone répond à un appel à l’action du rapport de la Commission Vérité et réconciliation, qui demande aux provinces de développer des programmes d’éducation adaptés aux particularités culturelles. Selon le groupe à but non lucratif First Book Canada, un quart des ménages canadiens ne possèdent pas de livres. Lorsque les enfants ont un accès limité à des livres ou n’y ont pas accès du tout, leurs compétences linguistiques et occasions d’apprendre souffrent et, en bout de ligne, cette situation compromet leurs perspectives d’emploi et économiques futures. Il est facile de prendre l’alphabétisation pour acquis, mais nous devons nous souvenir que même dans un pays aussi riche que le Canada, il reste des gens qui doivent surmonter des obstacles pour atteindre un haut niveau d’alphabétisation. Nous remercions nos travailleurs du secteur de l’éducation pour tout ce qu’ils font pour aider nos enfants. En toute solidarité, Warren (Smokey) Thomas, président Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier