Skip to content
equity_opseu_french_banner.jpg

Présentation de l’Équipe de mobilisation-équité!

droits egaux
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Chers amis,

Nous vivons à une époque où les politiciens se servent de la haine et de la peur pour nous diviser et nous distraire des véritables problèmes qui nous font face.

C’est triste et effrayant de voir combien aisément la haine et la peur peuvent parfois s’installer ici au Canada comme au sud de nos frontières. On perçoit les étrangers comme une menace à notre mode de vie en raison de leur race ou de leur religion. Les immigrants se font constamment dire que c’est à cause des syndicats qu’ils ne peuvent pas obtenir un emploi permanent à la fonction publique. Même si notre gouvernement libéral n’utilise pas la rhétorique haineuse de Donald Trump, il refuse de se défaire des politiques qui divisent les travailleurs ou mènent à l’inégalité des revenus.

Plus que jamais, nous avons besoin d’établir des partenariats entre les syndicats et les travailleurs les plus vulnérables coincés dans des emplois précaires. Nous devons travailler ensemble pour identifier les menaces réelles pour notre économie – des entreprises et des politiciens sans scrupules qui profitent de la misère d’autrui.

C’est la raison pour laquelle nous avons formé, dans le cadre de la campagne Ça nous appartient, l’Équipe de mobilisation-équité (ÉMÉ). C’est une équipe comprise de trois membres du SEFPO qui s’engagent à travailler avec la communauté et les travailleurs et à établir des partenariats avec les communautés d’immigrants et les communautés racialisées. Ils chercheront à trouver un terrain d'entente au sein de ces communautés, pour renforcer les services publics et les protéger contre la privatisation.

L’ÉMÉ engagera les membres des collectivités racialisées, les dirigeants communautaires, les travailleurs, les jeunes travailleurs, les travailleurs précaires, les dirigeants et fournisseurs de services sociaux, ainsi que les organismes à but non lucratif qui fournissent des services aux immigrants, aux réfugiés et autres groupes communautaires vulnérables. L’ÉMÉ établira des partenariats avec ces groupes communautaires afin d’aborder les problèmes qui touchent leurs collectivités et les services dont ils ont besoin ou qu’ils reçoivent.

En établissant des relations durables et étroites avec ces collectivités, nous serons plus à même de promouvoir le changement social, possible grâce aux efforts populaires qui encouragent le gouvernement à apporter des changements au niveau des politiques. 

Le SEFPO s’est déjà associé au Workers’ Action Centre, un organisme de travailleurs qui joue un rôle de premier plan dans la campagne 15 $ et équité, afin de donner la formation aux organisateurs de l’ÉMÉ, une formation qui met l'accent sur l’engagement stratégique avec des groupes racialisés et des collectivités d’immigrants.

Les employeurs ne pourront plus convaincre les travailleurs précaires que les syndicats sont à blâmer. Les travailleurs ne croiront plus qu’une main-d'œuvre racialisée et immigrante croissante est une menace à leur qualité de vie. 

On entendra bientôt combien cette importante initiative du SEFPO renforce notre syndicat et bénéficie à tous nos membres.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario