Skip to content
ops_opseu_french_banner.jpg

La guerre aux médicaments reprend!

Le gouvernement de l'Ontario l'a déclarée, et elle affecte chacun et chacune des employés et des retraités de la Fonction publique de l'Ontario (soit environ 100 000 personnes).

Le gouvernement veut réduire de façon dramatique l'accès aux prestations du Programme de médicaments de l'Ontario.

Le régime d'assurance-médicaments couvre actuellement 90 % du coût des médicaments, moins une franchise de 3 $ par ordonnance.

Le gouvernement veut créer un système de remboursement des médicaments à trois niveaux. Les médicaments du niveau 1 seraient couverts à 90 pour cent, ceux du niveau 2 à 50 pour cent, et ceux du niveau 3 à 20 pour cent. Vous payez le reste.

Qui décide à quel niveau appartient un médicament particulier? Un tiers embauché par le gouvernement, qui touche une commission basée sur l'argent économisé.

Qui décide quels médicaments vous devriez prendre? Votre médecin. Et s'il s'agit d'un médicament du niveau 3 et que vous n'avez pas les moyens de l'acheter? Eh bien, tant pis pour vous. Le processus d'appel est long et vous devez vous débrouillez. En vertu de la proposition, le syndicat ne pourrait pas remettre en question la classification des médicaments.

Pour les personnes qui vivent avec une maladie chronique, et cela inclut un grand nombre de retraités, le médicament approprié peut faire toute la différence entre une vie active normale ou de grande détresse, laquelle peut conduire à des soins encore plus intrusifs.

Cette campagne de cartes postales, conduite par l'exécutif de la Division des membres retraités, vise à lutter contre la proposition de formulaire de médicaments étagé de l'employeur. Si cette question vous préoccupe et si vous désirez commander des cartes postales à envoyer à vos députés provinciaux, écrivez-nous à  opsmob@opseu.org.  Veuillez nous donner votre adresse postale et indiquer le nombre de cartes dont vous avez besoin.

Pour plus d'information sur la Division des membres retraités du SEFPO, cliquez ici.

Connexe : Négociations 2014 de la FPO – Page d'index