Skip to content

C’est la Semaine nationale des soins infirmiers : dites merci à une infirmière!

Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO, a publié cette déclaration aujourd'hui pour marquer la Semaine nationale des soins infirmiers.

Si je devais utiliser un mot pour décrire le travail des membres du SEFPO qui travaillent dans les soins infirmiers aujourd'hui, je choisirais « diversité ».

Notre syndicat représente plusieurs milliers d’infirmières : certaines d’entre elles sont des infirmières praticiennes, d’autres des infirmières autorisées (IA) et d’autres des infirmières auxiliaires autorisées (IAA). Chacune d’entre elles joue un rôle essentiel dans les soins de santé de la province.

Elles travaillent dans les grands centres urbains et dans les petites collectivités. Elles travaillent dans les hôpitaux généraux et chez les gens, à domicile. Elles prennent soin de nos bébés et de nos parents. Elles font appliquer les règlements de santé de l’Ontario. Et de nombreuses autres travaillent dans les services de santé mentale et les établissements correctionnels. Mais quel que soit le service dans lequel elles travaillent, elles procurent avec éthique et compassion les soins de qualité dont les gens ont besoin.

Les infirmières autochtones, que nous célébrons à l’occasion de la Journée des infirmières autochtones (le 11 mai cette année), prennent en compte la culture autochtone dans la pratique de leur profession et nous sensibilisent à l’importance de la culture dans la prestation des soins de santé.

Il est impossible de concevoir les soins de santé sans le personnel infirmier.

La profession d’infirmière a beaucoup changé depuis l'époque de Florence Nightingale, dont l'anniversaire, le 12 mai, marque la Journée internationale de l'infirmière (JII) dans le monde entier. De nos jours, les infirmières sont hautement qualifiées, peu importe leur désignation ou champ de pratique. Mais obtenir la reconnaissance de ces compétences n'est pas toujours facile. Peu importe où elles travaillent, les infirmières doivent parler d'une voix forte et être représentées efficacement.

C'est la raison pour laquelle, le SEFPO lance, cette semaine, la toute première division professionnelle pour représenter les IAA au sein des sept secteurs du SEFPO où elles travaillent. C'est pourquoi, ce mois-ci, les infirmières des établissements correctionnels seront à Queen's Park pour dire au gouvernement ce que c'est vraiment que de procurer des soins de santé en prison et pourquoi elles ont besoin de davantage de soutien et de ressources – et non pas de nouveaux cadres qui ne connaissent rien à la complexité de procurer des soins de santé à des délinquants.

Il n'y a pas de meilleure façon de marquer la Semaine des soins infirmiers que de réitérer notre soutien aux infirmières, de sorte que tous les Ontariens – notamment les employeurs, les députés et les dirigeants du gouvernement – reconnaissent leur immense contribution. C'est ce que notre syndicat a toujours fait. C'est ce que nous continuerons toujours à faire.

Jour après jour, les infirmières contribuent à faire de l'Ontario un meilleur endroit. Si vous êtes une infirmière ou un infirmier, je vous dis merci. Si vous n'êtes pas une infirmière, alors dites-lui merci!