Juin est le Mois national de la sensibilisation à la surdicécité

OPSEU Disability Rights Caucus, Caucus des personnes handicapees du SEFPO
Facebook
Twitter
Email

Ce mois de juin 2021 marque le 6e anniversaire de l’adoption par le Sénat d’une motion reconnaissant le mois de juin comme le Mois national de la sensibilisation à la surdicécité. Chaque année en juin, les membres de la communauté de la surdicécité et leurs partisans se réunissent pour sensibiliser le public aux défis que doivent relever les personnes sourdes et aveugles et souligner leur contribution à la société.

Une personne sourde-aveugle a un degré substantiel de perte de la vue et de l’ouïe, dont la combinaison entraîne des difficultés importantes pour accéder à l’information et pour poursuivre ses objectifs éducatifs, professionnels, récréatifs et sociaux.

Alors que nombre d’entre nous s’informent en discutant ou en accédant à des outils technologiques, comme la télévision et les appareils électroniques, grâce à la vue et l’ouïe, une personne atteinte de surdicécité doit surmonter de nombreux obstacles.

Une personne atteinte de surdicécité a une perception tout à fait unique du monde qui l’entoure et a besoin de services spécialisés et de méthodes de communication adaptées – souvent avec l’aide d’un interprète tactile professionnel qui lui fournit des informations visuelles et auditives.

Beaucoup de gens connaissent l’histoire d’Helen Keller, mais ne savent pas que 460 000 personnes au Canada, soit plus d’un pour cent de la population, sont atteintes de surdicécité. Dans un récent rapport, les Canadiennes et Canadiens atteints de surdicécité ont relevé de nombreuses lacunes dans les services partout au pays, y compris des différences dans la disponibilité des services entre les provinces, un financement limité pour les services des intervenants, des heures et un choix limités pour les intervenants et un manque de diversité dans les services dont ils ont besoin.

Cette année, dans le cadre d’une initiative internationale, l’Association canadienne de la surdicécité encourage les membres de la communauté atteinte de surdicécité à participer à une campagne mondiale de sensibilisation au tricot-graffiti, ou au tricoffiti, une forme d’art urbain où l’artiste utilise le tricot, le crochet ou d’autres techniques, l’enroulement d’objets dans l’espace public. Ces partisans estiment qu’il s’agit d’une manière unique, créative et sûre pour les communautés de travailler ensemble et de sensibiliser le public, en particulier pendant cette période de pandémie de COVID où on doit respecter des protocoles stricts de distanciation physique.

À l’occasion du Mois national de la sensibilisation à la surdicécité, l’OPSEU/SEFPO est résolu à poursuivre ses efforts pour améliorer l’accessibilité dans nos milieux de travail, notre syndicat et pour bâtir un Ontario meilleur et plus inclusif.

Warren (Smokey) Thomas
Président de l’OPSEU/SEFPO

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO

Gillian Axten et Janet Heyman
Coprésidentes du Caucus des personnes handicapées de l’OPSEU/SEFPO