Skip to content
ops_opseu_french_banner.jpg

Rassemblement du Conseil de district de Kingston pour un ServiceOntario public

KINGSTON — Les membres du Syndicat des employés de la fonction publique de l"Ontario tiendront aujourd"hui un piquet d"information pour protester contre la privatisation potentielle de ServiceOntario.

Quand : Le vendredi 3 février 2012
Où : 201, rue Division, Kingston
Heure : De midi à 13 h

Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO, a déclaré que la privatisation complète de cet organisme pourrait avoir de graves conséquences.

« Avec la privatisation, on court un risque plus grand d"usurpation d"identité et de fraude », a déclaré Thomas. « Le permis de conduire et la carte santé sont des pièces d"identité majeures. Pourquoi le gouvernement compromettrait-il notre sécurité? »

ServiceOntario traite 48 millions de transactions par année et verse chaque année des recettes de 2,7 milliards de dollars dans les coffres du gouvernement. Selon Thomas, il n"y a aucune raison économique de vendre ce service à une société privée.

« ServiceOntario rapporte plus que la LCBO ou la Société des loteries de l"Ontario », a ajouté Thomas. « La privatisation ne fait qu"augmenter les frais d"utilisation, fermer des bureaux et donner accès à 11 différentes bases de données de renseignements personnels à des intérêts privés. C"est une mauvaise idée, qu"il faut abandonner au plus vite. »

Pour plus d’information :
Chris Cormier, membre du Conseil exécutif du SEFPO 613-921-5346