Skip to content

L'hôpital de Kingston coûtera 164,9 millions de dollars de plus en vertu de l'entente privée – Thomas

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

KINGSTON – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, tiendra une conférence de presse sur la privatisation à Kingston dans le cadre d'une grande tournée provinciale.

Où : Parc du Lac Ontario : Kingston (Ontario)  K7M 9G9
Quand : Le mercredi 4 juin 2014

Heure : 11 h

L'Hôpital psychiatrique et de réadaptation Providence Care de Kingston est un autre exemple parfait d'échec de la privatisation en Ontario. Le projet de l'hôpital de Kingston coûtera 164,9 millions de dollars de plus en vertu d'un partenariat public-privé que s'il était construit en vertu du mode d'approvisionnement public traditionnel. Il aurait coûté 435,9 millions de dollars, mais au lieu de ça, le partenariat public-privé fait grimper ce coût à 600,8 millions de dollars!

En dépit de l'échec retentissant de la privatisation en Ontario, les conservateurs et les libéraux s'entêtent; toutefois, selon le Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario, la campagne électorale provinciale offre aux électeurs la possibilité de rejeter une telle politique.

 « Les gouvernements conservateurs et libéraux se sont fait prendre à siphonner des milliards de dollars publics dans les poches d'investisseurs privés. Chaque fois, c'est la même histoire. La qualité des services baisse, le coût pour le public augmente et la transparence et l'imputabilité s'évanouissent », a dit le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas.

Thomas voyage dans certaines villes de l'Ontario pour aborder la question du plan qu'il a nommé « Payer plus pour obtenir moins ». Il demande aux électeurs de poser la question suivante à tous les candidats aux élections provinciales : « Qu'allez-vous faire de la privatisation? »

Thomas a cité quelques-uns des échecs de privatisation documentés dans une publication du SEFPO intitulée Epic Fail: A Short History of Privatization in Ontario.

« Les électeurs savent qu'ils paient plus pour obtenir moins. Le véritable scandale, c'est la privatisation. Pensez Ornge. Pensez usines à gaz. Et pensez maintenant à l'Hôpital psychiatrique et de réadaptation Providence Care », a ajouté Thomas.

Pour plus d'information :

Chris Cormier, membre du Conseil exécutif du SEFPO  613-921-5346
Lyndsay Chapman, Communications 705-826-0015