Skip to content
opseu_in_the_news_fr.jpeg

Kingston examine l'impact sur le logement des changements apportés au niveau de l’organisme de santé mentale

Le Conseil municipal de Kingston examine l’impact des réductions et mises à pied aux Services de toxicomanie et de santé mentale de Kingston Frontenac et Addington (AMHS-KFLA), lit-on dans le Kingston Whig-Standard.

« Les changements que nous voyons aux AMHS sont importants et pourraient avoir un impact considérable sur le travail de la [ville] », a déclaré la conseillère municipale Mary Rita Holland.

Le Whig-Standard rapporte ce qui suit : « Les changements qui font souci dans la communauté incluent la mise à pied de 42 employés, soit 39 membres à temps plein et trois membres à temps partiel de la section locale 489 du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO). »

Mary Lou McCartney, déléguée du personnel au SEFPO, a déclaré que les réductions et mises à pied feront du tort aux membres de la communauté.

« La maladie mentale pose tout un défi », a déclaré Mme McCartney. « Le rétablissement d’un client ne suit les échéanciers d’aucun superviseur. »