SEFPO Avis bannière

Fête du Travail : Prioriser les travailleurs en des temps polarisateurs

OPSEU SEFPO Fete du travail
Facebook
Twitter
Email

Chaque année, le premier lundi de septembre, nous célébrons les accomplissements des travailleurs et le mouvement puissant que nous avons bâti ensemble, tandis que nous commémorons la fête du Travail.

À travers l’histoire, depuis la journée de travail de huit heures jusqu’à l’assurance-emploi et au congé parental, ce sont des travailleurs qui ont lutté pour les plus grandes politiques sociales du Canada, au nom de la solidarité, de l’équité et du progrès.

En ces temps de COVID, nous avons du pain sur la planche si nous voulons reconstruire un Ontario meilleur. Heureusement, les travailleurs savent quoi faire.

S’il est une chose que la pandémie a prouvé, c’est la valeur inestimable des travailleurs de première ligne; leurs efforts héroïques nous ont permis de rester en bonne santé, en sécurité, nourris et efficaces en ces temps incertains. L’élan d’appréciation à leur égard et le soutien public croissant envers nos services publics et les travailleurs qui les fournissent n’ont rien de surprenant.

Les Ontariens comprennent que nous devons investir pour renforcer nos capacités; que nous devons nous concentrer sur les priorités des travailleurs et les écouter. Après tout, les travailleurs de première ligne ont mis leur propre santé en jeu pour veiller à la bonne marche soutenue de notre province, et sans eux, notre économie et notre société s’écrouleraient. Les travailleurs de première ligne, dont les milliers qui sont représentés par l’OPSEU/SEFPO, ont beaucoup appris de leur expérience pendant cette crise. Ils savent où se trouvent les problèmes et comment les résoudre.

Et les travailleurs savent ce qu’il faut faire pour construire une province et un pays meilleurs et plus forts. Ils l’ont toujours su, et c’est souvent ce qu’ils sont parvenus à faire. C’est ça la fête du Travail.

Aujourd’hui, une fois de plus, il est important que les personnes qui sont au pouvoir nous écoutent, parce que notre pays et notre économie fonctionnent mieux quand les travailleurs sont protégés et respectés. Avec les élections fédérales qui approchent et des élections provinciales à l’horizon, cet enjeu devrait être une priorité tant pour les politiciens que pour les électeurs.

Comme tous les grands accomplissements de l’histoire du mouvement ouvrier, rien n’est donné. Nous devons nous battre ardemment pour un siège à la table et nous devons travailler d’arrache-pied pour construire une province et un pays meilleurs et plus sécuritaires pour tous. À l’occasion de cette fête du Travail, engageons-nous à élire des personnes capables de nous aider à faire ce travail.

En solidarité,

Warren (Smokey) Thomas
Président de l’OPSEU/SEFPO

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO