Skip to content
lbed_opseu_french_banner.jpg

Les employés de la LCBO se prononcent pour un retentissant mandat de grève

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

TORONTO – Dans une proportion de 95 pour cent, les employés syndiqués de la Régie des alcools de l’Ontario ont voté en faveur du déclenchement de la grève dans le cas où les négociations contractuelles avec le géant de la Couronne viendraient à échouer.

« C"est un résultat qui envoie un signal clair à la direction de la LCBO pour lui dire que les employés sont profondément insatisfaits avec le rythme des négociations », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l"Ontario (SEFPO), qui représente plus de 7 000 travailleurs de la LCBO dans les succursales, les centres de distribution et au siège social.

« Depuis plus de 30 ans que je suis un activiste syndical, j"ai rarement vu un vote de grève avec un tel résultat, surtout si l"on tient compte du nombre élevé d"employés de la Régie des alcools que nous représentons. La Division des employés de la Régie des alcools est l"une des plus grandes divisions du SEFPO. »

Le résultat du vote de ce soir est l"aboutissement de deux jours de vote pour les membres du SEFPO. La convention collective d"une durée de quatre ans avec la LCBO a expiré le 31 mars. Depuis le début des négociations à la mi-février, les deux parties n"ont fait que très peu de progrès à la table de négociation. 

Denise Davis, présidente de l"équipe de négociation du syndicat, a déclaré que les employés luttent pour garder et créer de bons emplois pour leurs familles, ainsi que pour les communautés dans lesquelles ils vivent et travaillent.

« Il est regrettable que la LCBO semble vouloir détruire les bons emplois qui sont le fruit de nos nombreuses années d"efforts », a déclaré Denise Davis. « Nous demandons une bonne qualité de vie pour nos familles, un avenir pour nos enfants et la possibilité de prendre notre retraite dans la dignité. Nous estimons que nous partageons ces objectifs avec tous les résidents de l"Ontario. »

Smokey Thomas et Denise Davis ont déclaré que le vote de 95 pour cent en faveur du déclenchement de la grève ne veut pas dire que le syndicat a l"intention de demander aux employés de débrayer dans l"immédiat. Les pourparlers contractuels avec la LCBO doivent reprendre le 10 avril et d"autres journées de négociation sont prévues dans le courant du mois et en mai.

« Soyons clairs : nous n"avons pas l"intention d"exercer des moyens de pression au travail », a indiqué Thomas. « Mais laissez-moi ajouter que nous nous attendons à ce que la LCBO retourne à la table de négociation en étant déterminée à négocier les questions qui sont primordiales pour nos membres, mais que la direction a refusé de discuter. »

Les questions que le syndicat veut discuter durant cette ronde de négociation comprennent la bonification des salaires et des avantages sociaux, la sécurité d"emploi et l"amélioration des normes de santé et de sécurité.

En 2003 et 2009, les employés de la Régie des alcools ont déjà voté deux fois en faveur de la grève. Dans les deux cas, les deux parties étaient parvenues à un accord sans déclencher une grève ou un lock-out.

Renseignements :

Greg Hamara Communications du SEFPO 647-238-9933 (cellulaire)