Skip to content
news_notices_french.jpg

Lettre du président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, au ministre Smith au sujet des mises à pied à Intégration communautaire Renfrew

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a envoyé la lettre suivante, le 31 mars dernier, au ministre des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires, Todd Smith, pour lui demander d’intervenir suite dans les mises à pied se déroulant à à l’Association pour l’intégration communautaire du comté de Renfrew sud.

L’honorable Todd Smith
Ministre des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires
438, avenue University, 7e étage
Toronto (Ontario)  M5G 2K8

Monsieur le Ministre,

Permettez-moi d’attirer votre attention au sujet du traitement inacceptable dont ont fait l’objet des travailleurs à l’Association pour l’intégration communautaire du comté de Renfrew sud en pleine crise de la COVID-19.

La directrice exécutive d’intégration communautaire du comté de Renfrew sud, Mme Jennifer Creeden, a mis à pied six travailleurs qui devaient se mettre en quarantaine ou s’auto-isoler. L’employeur leur a remis leur relevé d’emploi, ne leur a accordé aucune indemnisation et leur a dit de faire une demande de prestations auprès de l’assurance-emploi. Cette façon de faire va à l’encontre des modifications visant à protéger les emplois qui ont été adoptées plus tôt ce mois-ci par la législature.

En plus de cela, on a demandé à des employés d’aller travailler dans plusieurs autres établissements afin de faire face à la pénurie de personnel dans ces établissements.  Ces pratiques violent les directives du ministère et exposent tant le personnel que les résidents à un risque accru de propagation communautaire du virus de la COVID-19.

Monsieur le Ministre, afin d’empêcher la situation de s’aggraver, je vous demande d’intervenir personnellement et immédiatement auprès de la direction de l’Association pour l’intégration communautaire du comté de Renfrew sud. Les employeurs ont la responsabilité de soutenir leurs employés durant cette pandémie mondiale. Les actions de la direction de cet établissement sont illégales et mettent la santé et la sécurité des Ontariens en danger.

Dans l’attente de votre prompte réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Warren (Smokey) Thomas
Président
Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario

c.c. :         L’honorable Doug Ford, Premier ministre de l’Ontario

Télécharger la Lettre au ministre Todd Smith-fr pdf