Skip to content

Lettre adressée aux banques et compagnies de cartes de crédit au Canada relativement à l'allègement des taux d'intérêt

COVID-19 Mises a jour sure le coronavirus
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La lettre suivante (traduction libre) a été envoyée par le président du Congrès du travail du Canada, Hassan Yusuff, aux PDG des principales banques canadiennes et compagnies de cartes de crédit.

Cliquez ici pour voir l’original partagé sur Twitter.

 

Le 2 avril 2020

Dest. :    Bharat Masrani, PDG, Banque Toronto-Dominion
               Brian Porter, PDG, Banque Scotia
               Darryl White, PDG, Banque de Montréal
               David Mcay, PDG, Banque royale du Canada
               Louis Vachon, PDG, Banque nationale du Canada
               Victor Dodig, PDG, Banque canadienne impériale de commerce
               Ajay Banga, PDG, Mastercard
               Lisa Kalhans, PDG, Amex Banque du Canada
               Stacey Madge, présidente, Visa Canada

OBJET : Allégement des taux d’intérêt

Comme vous le savez, nous vivons à une époque extraordinaire dans laquelle la pandémie de la COVID-19 nous plonge dans une crise de santé publique, ici au Canada et partout dans le monde.

Notre pays est en isolement virtuel. Les entreprises non essentielles sont fermées indéfiniment et des millions de Canadiens ont perdu leur principale source de revenus.

Les familles ont du mal à payer leur loyer, leur hypothèque, leurs factures mensuelles, à mettre de la nourriture sur la table et à obtenir les médicaments dont elles ont besoin. Bien des gens n’ont d’autre choix que d’utiliser leurs cartes de crédit pour couvrir leurs besoins de base.

La bonne nouvelle, c’est que la Banque du Canada a réduit son taux de prêt à des niveaux historiquement bas. Cette mesure permet aux établissements financiers comme le vôtre d’emprunter à moindre coût. Cela signifie aussi que votre entreprise est en mesure de faire profiter les familles de ces économies, afin de les aider à surmonter leurs difficultés courantes.

C’est pourquoi je vous demande instamment de bien vouloir profiter de cette incitation fiscale pour aider autrui. Plus précisément, je vous demande de réduire considérablement les taux d’intérêt des cartes de crédit sur les achats effectués après le 15 mars, et sur tous les soldes reportés avant cette date, pour la durée de la crise sanitaire provoquée par la COVID-19. Cette mesure immédiatement réalisable aidera un grand nombre des personnes qui ont du mal à joindre les deux bouts.

En temps de crise, les vrais leaders interviennent et prennent les mesures qui s’imposent pour soutenir le bien commun. Je vous invite à devenir ces leaders en ce moment déterminant de l’histoire de notre pays.

Merci,

Hassan Yussuff
Président