Skip to content
news_announcements_french.jpg

Lettre au ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, Todd Smith, au sujet des ÉPI

Monsieur le Ministre,

Les services communautaires de l’Ontario sont menacés par une crise qui pourrait se traduire par la même vague mortelle qui a frappé nos foyers de soins de longue durée à cause de la COVID-19. 

Depuis le début de cette pandémie, plusieurs solutions qui auraient permis de sauver des vies n’ont pas été mises en place de manière adéquate. Vous avez fait un pas dans la bonne direction avec votre annonce du 21 avril, qui détaille les efforts déployés pour procurer les équipements de protection individuelle nécessaires dans des foyers de groupe de l’Ontario et d’autres établissements de soins dépendant de votre ministère. On doit cependant faire plus pour protéger et soutenir non seulement les travailleurs de première ligne dans les divers services communautaires, mais aussi les personnes vulnérables dont la santé et la vie en dépendent.

Prenons, par exemple, le port du masque N95. Nous espérons que les dispositions concernant l’ÉPI qui figurent dans votre annonce incluront cet équipement éprouvé qui sauve des vies. On en a besoin maintenant. Faites en sorte de ne pas négliger encore plus ce secteur de santé qui est trop souvent le parent pauvre de notre système de santé. Nous ne pouvons pas nous permettre de jouer avec la vie de nos travailleurs et de certains de nos citoyens les plus vulnérables en ne leur donnant pas les outils, les procédures et les services dont ils ont besoin pour survivre.

Je félicite le premier ministre pour les efforts qu’il a déployés pour protéger la santé des Ontariens et Ontariennes depuis le début de cette crise. Ses dernières prévisions, telles qu’elles ont été indiquées dans les modèles de projection du 20 avril, dégagent des voies principales pour sortir de ce cauchemar. Nous espérons que vous partagez la même vision et conviction. Vous avez l’obligation professionnelle de protéger la population de l’Ontario – l’ensemble des Ontariens et Ontariennes.

Pour mieux comprendre les besoins des travailleurs et des clients dans les services communautaires, il est important que les dirigeants du gouvernement écoutent les personnes qui dispensent les soins et mettent sur pied un forum pour résoudre les problèmes en milieu de travail. Cela doit être fait avec la participation des travailleurs de première ligne.

Nos membres nous disent qu’il est urgent d’augmenter le nombre d’employés de première ligne qualifiés et essentiels dans les services communautaires. À cause de la surcharge de travail et d’un ministère sous-financé, le stress et l’épuisement professionnel sont monnaie courante. Le sous-financement chronique est aussi la raison pour laquelle des employés doivent travailler dans plusieurs établissements. Une situation qui pourrait également contribuer à la propagation de la maladie.

Nous avons hâte d’applaudir les prochaines mesures positives que vous prendrez pour combler les carences criantes dont souffre votre ministère. Dans l’attente de découvrir de plus amples détails, je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario