Cercle Des Autochtones

Jour de Louis Riel 2021 : Se souvenir de l'héritage et du leadership de Louis Riel

Indigenous Circle / Cercle des autochtones
Facebook
Twitter
Email

Ce mardi 16 novembre, le Jour de Louis Riel, les Métis commémorent le rôle qu’a joué Louis Riel à la tête de la résistance du Nord-Ouest contre le gouvernement canadien. C’est également le jour où il a été exécuté.

Né en 1844 dans la colonie de la rivière Rouge, Louis Riel est devenu un symbole national de la résistance en raison de ses luttes pour défendre la souveraineté, les droits linguistiques et fonciers du peuple métis. Louis Riel, qui a joué un rôle essentiel en tant que fondateur du Manitoba, continue d’être considéré comme un personnage central au sens de la Loi sur le Manitoba.

Il a été élu à trois reprises à la Chambre des communes, mais on ne lui a jamais permis d’occuper son siège de député.  Et parce qu’il était considéré comme un hors-la-loi et un traître durant cette période, l’Assemblée législative de l’Ontario offrait une prime de 5 000 $ pour son arrestation.

Plus d’un siècle plus tard, Louis Riel est toujours considéré par les Métis comme le chef de file qui a combattu pour défendre leurs droits humains, leurs terres et la langue française. Aujourd’hui, il est reconnu et célébré partout au Canada par tous les paliers de gouvernement et chefs de file de toutes tendances politiques pour son leadership et dévouement à défendre les droits des minorités.

Alors que nous commémorons ce jour pour une deuxième année consécutive durant cette pandémie mondiale, nous tenons à souligner les conséquences de la COVID-19 sur les peuples autochtones, en particulier sur les communautés métisses. Plus que jamais, la résistance de Louis Riel nous rappelle que la lutte pour la justice se poursuit pour les peuples autochtones.

À l’OPSEU/SEFPO, nous prenons un moment pour honorer l’héritage de Louis Riel, son dévouement pour les droits de la personne et son influence durable sur notre pays.

En toute solidarité,

Warren (Smokey) Thomas, président de l’OPSEU/SEFPO

Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO

Krista Maracle, présidente du Cercle des Autochtones de l’OPSEU/SEFPO