Skip to content
Warren Smokey Thomas and Eddy Almeida

La foi et la famille au cœur des célébrations de la fête de l’Aïd al-Adha

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les célébrations de la fête de l’Aïd al-Adha durent quatre jours et se déroulent cette année du 31 juillet au 3 août. Célébrée à la fin du très connu Hajj, le pèlerinage à La Mecque, cette festivité est la célébration religieuse la plus importante du calendrier musulman, à ne pas confondre avec la fête de l’Aïd el-Fitr, qui a eu lieu au mois de mai.

L’Aïd al-Adha est une référence à l’histoire d’Ibrahim, qui était prêt à sacrifier son fils bien-aimé Ismaël pour prouver sa foi à Dieu. Au dernier moment, l’ange Jibra’il (Gabriel) a stoppé la main d’Ibrahim, remplacé l’adolescent par un mouton ou un bélier et sauvé la vie du garçon.

Beaucoup de musulmans célèbrent la fête de l’Aïd al-Adha en priant, en se réunissant en famille et en faisant des dons de nourriture, de la viande en particulier. Dans certaines traditions, on commémore également le sacrifice d’Ibrahim en achetant un mouton ou une chèvre et on partage la viande avec la famille et les amis. Et on n’oublie jamais de partager avec les pauvres qui reçoivent un tiers de l’offre.

Les fidèles, qui sont censés mettre leurs plus beaux vêtements pour l’occasion, se rassemblent pour prier à la mosquée ou dans un espace ouvert. Avant d’échanger des cadeaux et de commencer les festivités, ils se saluent et se donnent l’accolade en se souhaitant un joyeux « Aïd Moubarak » (bonne fête de l’Aïd!).

Les derniers mois n’ont pas été faciles pour les communautés musulmanes de l’Ontario, qui comptent quelque 665 000 personnes. Afin de limiter la propagation de la COVID-19, ils ont dû renoncer, comme d’autres communautés religieuses de la province, à se rassembler dans les mosquées pour prier.

Au fur et mesure que la province allège les restrictions, les musulmans pourraient avoir bientôt la possibilité de se réunir à nouveau pour pratiquer leur culte, célébrer et partager leur foi tous ensemble.

À nos membres musulmans, et à tous les musulmans de l’Ontario, nous souhaitons un joyeux « Aïd Moubarak »! Que ces célébrations solennelles soient l’occasion de partager des moments de rire, de joie et de gratitude et de la bonne nourriture.

En solidarité,

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO
Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO