Skip to content
news_announcements_french.jpg

Le 18 juillet, Journée de Mandela

nelson_mandela_8058001.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Nelson Mandela… un nom et une image évocateurs de pensées d’honneur, de bravoure, de sacrifice et d’action face à l’inégalité raciale et à l’injustice sociale.

À un moment où de tels sujets assaillent notre conscience, au Canada et partout ailleurs en Amérique du Nord, nous pourrions certes bénéficier de sa sagesse. Que nous dirait Mandela pour nous faire avancer ensemble vers un monde meilleur? « Une vision qui ne s’accompagne pas d’actions n’est qu’un rêve. Une action qui ne découle pas d’une vision c’est du temps perdu. Une vision suivie d’action peut changer le monde », avait-il dit. Cela fait des dizaines d’années que le SEFPO s’acharne à conjuguer vision et action, se fondant sur la sagesse et le courage démontrés par M. Mandela.

« Il est entre vos mains de créer un monde meilleur pour tous ceux qui y vivent », avait-il aussi déclaré.

Le SEFPO tient particulièrement à cœur cet appel à l’action. Le 7 juillet dernier, notre syndicat a invité tous ses membres et employés à participer à une télétribune volontaire pour parler du racisme anti-Noirs. La participation fut excellente, la conversation difficile mais nécessaire, les résultats encore trop jeunes pour en évaluer l’impact. Toutefois, nous espérons que la conscience collective de notre syndicat s’est éveillée au sort des Noirs de partout dans le monde. Seul l’avenir nous le dira. À l’instar de M. Mandela, qui n’a jamais cessé de lutter, nous continuerons de nous battre. Le monde a enfin réalisé que le racisme systémique ne ressort pas de l’imagination. Il est bien réel. Il est mortel. Et il doit disparaître. La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons le supprimer. En travaillant ensemble, comme le SEFPO l’a fait dans nos télétribunes, nous pouvons jeter les bases d’une nouvelle manière de penser et d’agir.

Nelson Mandela aurait encouragé ce genre d’action et de comportement, et il nous aurait aussi dit que nos efforts ne pouvaient s’arrêter là. Notre comportement aujourd’hui guidera le comportement des générations futures face à l’adversité, au racisme, à la violence ou à toutes ces choses-là.

Tout comme certains de nos dirigeants du passé sont tenus responsables aujourd’hui de leurs actions et convictions racistes, nos propres actions seront en vitrine demain. C’est à nous de créer un monde aujourd’hui dont nous pouvons tous et toutes être fiers demain. Garder le silence n’est PLUS une option. Le moment est venu d’agir de façon énergique. Monsieur Mandela a dit : « Des gens déterminés peuvent tout surmonter. » (traduction libre)

Heureusement, en cette ère d’Internet et de médias sociaux, des années de frustration et de défiance à l’encontre du racisme parviennent à nos oreilles comme jamais auparavant. À l’heure actuelle, quelques secondes suffisent à exposer les images et les preuves de tels crimes, alors qu’autrefois, ils étaient dissimulés et leurs témoins réduits au silence. Tandis que le SEFPO tire une grande fierté de son travail visant à souligner l’importance du service public et de la justice sociale en Ontario, les efforts de Nelson Mandela en matière de service public et de défense des droits de l’homme ont fait le tour du monde. Ils ont répondu à tous les besoins de l’humanité, et pas seulement au besoin d’égalité raciale.

Monsieur Mandela s’est aussi battu pour mettre un terme à la pauvreté, pour défendre les droits des femmes, des enfants et des personnes âgées, et pour tant d’autres choses. Comme bien d’autres dans le monde, ses propres enfants ont repris ses combats, incluant sa plus jeune fille, Zindsi Mandela, qui est décédée à Johannesburg le 13 juillet dernier à l’âge de 59 ans.

Ainsi, aujourd’hui, presque sept ans après sa mort, son appel à chacun d’entre nous de faire notre part, résonne aussi fort qu’il le faisait quand il était parmi nous. Nous sommes fiers de l’appeler contemporain, et encore plus fiers de suivre son exemple.