Skip to content
news_notices_french.jpg

De nombreuses premières pour le SEFPO avant cette élection

OPSEU's TalkON panelists speak during the interactive town hall
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La décision inouïe, le weekend dernier, du président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, de conseiller les membres du SEFPO de voter NPD met fin à un mois d’activités électorales sans précédent au syndicat.

« Les gens vraiment progressistes doivent se rallier aux néo-démocrates », a dit Monsieur Thomas dans une déclaration publique suivant la concession des libéraux de leur défaite assurée. « Au SEFPO, nous savons trop bien ce qui est en jeu, et je recommande vivement aux membres de tous les autres syndicats et aux électeurs de la province qui apprécient nos services publics de voter pour Andrea Horwath et le NPD, le seul choix des Ontariens progressistes. »

« Le SEFPO est non partisan et ne juge pas les partis politiques en fonction de l’étiquette qu’ils portent. Dans ces élections, nous avons élaboré notre propre plateforme, appelée Votez Mieux, de façon à pouvoir comparer nos priorités aux promesses des différents partis », a encore dit Monsieur Thomas.

« Au cœur même de notre solide plateforme se trouvent des services publics financés de manière appropriée, et nous avons conclu que le parti qui se rapprochait le plus de cet objectif est le NPD. »

Pour faire en sorte que nos membres et le public se familiarisent avec la plateforme du SEFPO, Votez Mieux, le syndicat avait organisé une assemblée publique interactive, première en son genre. Appelée ONParle, l’assemblée a mis en vedette des panélistes tels que Monsieur Thomas, Adrienne Batra, rédactrice en chef du Toronto Sun, et un ancien député de Toronto, Andrew Cash.

L’assemblée a eu lieu le 8 mai en soirée et a été diffusée en direct par téléphone et sur le Web, ainsi que sur les médias sociaux, dont sur Facebook Live.

En tout, plus de 15 000 personnes ont assisté à l’assemblée ONParle :

  • 9 951 par téléphone;
  • 6 034 sur Facebook;
  • 345 ont regardé la diffusion Web en anglais et trois ont regardé en français.

« Nous prenions certains risques, mais ça s’est encore mieux passé qu’on s’y attendait », a fait remarquer le président. Des gens de toute la province étaient à l’écoute et ils ont entendu notre message fondamental, soit que nous pouvons investir dans nous-mêmes et dans nos communautés. »

« J’estime que c’est en partie la raison pour laquelle la campagne électorale est ce qu’elle est aujourd’hui. De plus en plus de gens disent que cette fois, ils Voteront Mieux. »

En plus de ONParle, le SEFPO avait également organisé une série de télétribunes électorales, plus spécifiquement pour ses membres, qui ont eu lieu les 29 et 31 mai derniers. Ensemble, ces télétribunes ont attiré plus de 7 500 personnes.

« La réponse à nos communications et à notre campagne de sensibilisation fut excellente », a dit Monsieur Thomas. « Je sais que jeudi, un nombre important de nos 155 000 membres iront aux urnes pour Voter Mieux. »