Skip to content
news_announcements_french.jpg

Célébrer la Semaine de la santé mentale pendant des périodes de stress

Division de la sante mentale du SEFPO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Nous équivalons souvent santé mentale à maladies mentales. Mais la santé mentale, c’est plus que ça. Nous avons tous et toutes besoin de prendre soin de notre bien-être général et c’est de cela que parle cette semaine, la Semaine de la santé mentale.

De nombreux Ontariens jonglent avec de multiples responsabilités chaque jour. Entre le travail, l’école, la famille, les amis et tous les autres engagements, la plupart des Ontariens ont très peu de temps à se consacrer à eux-mêmes. Le plus souvent, prendre soin de notre propre santé mentale passe au dernier plan.

Et avec le climat politique actuel, c’est encore plus difficile pour nous de prendre soin de notre bien-être mental. Le gouvernement Ford continue d’ajouter du stress sur les Ontariens de tant de façons différentes, allant de l’élimination de l’augmentation du salaire minimum à la coupure de nombreux programmes et services, la liste est longue. Comment les Ontariens ne peuvent-ils pas être stressés?

Le stress chronique peut se manifester sous forme de maladies physiques telles que des cardiopathies et augmenter le risque de mauvaises habitudes, telles que la fumée, l’alcoolisme et la suralimentation, tous des facteurs de risque de cancer.

En même temps, le gouvernement Ford a éliminé le versement de nouveaux fonds d’environ 1,34 millions de dollars sur quatre ans pour les services de santé mentale. Tout cela coûte cher à la société, à notre productivité, à notre système des soins de santé, à nos familles et, en bout de ligne, à chacun et chacune de nous.

Cette Semaine de la santé mentale, nous demandons une fois de plus à la province d’établir un ministère de la Santé mentale et des Toxicomanies. Le lien important entre l’esprit et le corps ne peut être ignoré. Le prix pour nous tous et nous toutes est trop élevé.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas, président
Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier