Professionnels Hospitaliers bannière

La médiation cède la place à l'arbitrage

Après 10 jours de négociation et un jour et demi de médiation, votre équipe de négociation de la DPH se prépare désormais à porter en arbitrage les enjeux prioritaires non résolus.

Tandis que nous avancions vers nos dates de médiation, de nombreux enjeux restaient sur la table. L’équipe avait pour objectifs de renforcer le libellé concernant la sécurité d’emploi et l’établissement des horaires centraux, ainsi que d’extraire chaque dollar prévu par le projet de loi 124 pour améliorer les salaires, les primes, les vacances et les avantages sociaux.

Les hôpitaux cherchaient vigoureusement à rajouter des concessions en ce qui concerne la sécurité d’emploi, les avis de mise à pied, l’affichage des emplois et l’invalidité de longue durée. Pour ce qui est de la rémunération, les hôpitaux cherchaient énergiquement à mettre en place des pratiques d’établissement des coûts qui limiteraient les dépenses possibles en vertu du projet de loi 124.

Il est évident que les hôpitaux ne tiennent pas compte des sacrifices qu’ont consentis les membres de la DPH pendant la plus grande crise sanitaire d’une génération.

Une déclaration faite du bout des lèvres

Au début des négociations, les hôpitaux avaient tenu à dire à l’équipe de négociation combien ils apprécient le travail que nous faisons et les précieux services que nous fournissons. Nous n’avons pas été surpris de voir que ce n’était que des paroles creuses. À aucun moment cette appréciation ne s’est-elle traduite par une quelconque offre importante dans votre contrat. En fait, l’AHO n’a pas réussi à établir un dialogue constructif sur les enjeux clés que nous avions déposés sur la table.

Cette réticence à converser nous a obligés de présumer de leur véritable engagement envers nos membres et l’amélioration de leurs conditions de travail. Ainsi, en dépit des banalités, nous demeurons fortement sous-évalués pour les services essentiels que nous fournissons.

Et maintenant?

Votre équipe de négociation travaillera assidûment dans les prochaines semaines pour établir quels enjeux porter à l’arbitrage, ainsi que pour conseiller le personnel dans la préparation de nos arguments. Notre audience d’arbitrage des différends devant l’arbitre William Kaplan aura lieu les 23 et 24 juin prochains.

Nous vous tiendrons au courant des progrès réalisés au fur et à mesure.

Solidairement,
Votre équipe de négociation de la DPH :

Sandi Blancher
Betty Palmieri
Brenda Allen
Beverly Weaver
Kelly Richmond
Adrian-Alexandru
Steven McCaw

Marc Casey, négociateur
Michèle Dawson Haber, agente de recherche principale

Related News