Skip to content
pwc_opseu_french_banner.jpg

Les membres se rassemblent pour protester contre l'écart salarial entre les hommes et les femmes

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Une foule turbulente de membres et amies du SEFPO avaient un message pour Kathleen Wynne cette semaine : Comblez l'écart salarial entre les sexes!

street_shot.jpg

Jessica Sikora, présidente de la section locale 586 du SEFPO, a haussé le ton sur la parité salariale entre les sexes. L'écart salarial en Ontario est de 31,5 pour cent – et même plus grand pour les femmes autochtones, les femmes racialisées et les femmes qui vivent avec une invalidité

Le 7 mars dernier, des membres du SEFPO se sont rassemblées devant la Bibliothèque de consultation de Toronto pour prendre la première ministre à partie en ce qui concerne l'écart salarial toujours plus grand entre les hommes et les femmes. Madame Wynne y prononçait un discours à l'occasion de la Journée internationale de la femme.

« Kathleen Wynne dit qu'elle veut éliminer l'écart salarial entre les sexes », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Mais en réalité, elle a fait tout ce qu'elle peut pour réduire les salaires de plus d'un demi-million de femmes employées dans le secteur public de l'Ontario. En le faisant, elle contribue à élargir l'écart, pas à le combler. »

smokey.jpg

Selon Warren (Smokey) Thomas, la première ministre Kathleen Wynne élargit l'écart salarial entre les sexes

Dans le cadre du rassemblement, les membres ont parlé aux passants et aux femmes attendant en ligne devant la bibliothèque pour écouter la première ministre, et un certain nombre de femmes du SEFPO sont entrées dans la bibliothèque avec ces femmes. Parmi elles, Sara Labelle, vice-présidente de la région 3, et Laura Thompson, vice-présidente du Comité provincial des femmes.

Questionnée par Madame Labelle sur les mesures de réduction des coûts du gouvernement qui ont affecté les femmes plus que les hommes, la première ministre a répondu vaguement, faisant allusion à l'augmentation des dépenses dans certains domaines. Répondant à une question de Madame Thompson sur un calendrier de rétrécissement de l'écart salarial, la première ministre a tout d'abord hésité, puis a dit que quelque chose viendrait au printemps.

Des stations de radio de toute la province continuent de diffuser les annonces radiophoniques du SEFPO sur l'écart salarial entre les sexes. Pour plus d'information, voir la page Web du SEFPO sur l'écart salarial entre les sexes.

No file Id

Sara Labelle, vice-présidente de la région 3 du SEFPO, est concernée par l'écart salarial entre les sexes et nous avons une photo pour le prouver!

myles.jpg

Des marionnettes géantes demandent la parité salariale entre les sexes.

pamela.jpg

"Les femmes sont mal payées; une femme seule ne peut survivre avec de tels salaires", a déclaré Pamela Serrattan, présidente de la section locale 528

carole.jpg

“Kathleen Wynne doit réaliser qu'une femme seule ne peut se permettre de mettre ses enfants en garderie ou même de se loger décemment avec de tels salaires", a déclaré Carole Auguste, déléguée d'unité, section locale 502.