Santé et sécurité bannière

Éclosion du CoV-SRMO en République de Corée

OPSEU / SEFPO flag
Facebook
Twitter
Email

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario (médecin hygiéniste) a diffusé une http://sefpo.org/modules/file/icons/application-pdf.pngmise à jour sur le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (CoV-SRMO/MERS-CoV) à la suite d'une récente éclosion du virus en Corée du Sud. La note de service contient des liens vers d'autres mises à jour et ressources.

Qu'est-ce que le CoV-SRMO ou MERS/CoV?

Le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (CoV-SRMO ou MERS/CoV) a été signalé pour la première fois en 2012 en Arabie Saoudite. Causée par un type de coronavirus (un virus qui appartient à la même famille que le virus qui provoque le rhume et le SRAS), la maladie ne semble pas se transmettre facilement d'une personne à une autre. Toutefois, la transmission interhumaine se produit après un contact étroit avec des personnes infectées, surtout lorsqu'on prend soin d'elles. À ce jour, environ 36 % des patients infectés par le virus du SRMO sont morts. Aucun cas n'a été signalé au Canada.

Que se passe-t-il en Corée?

En mai dernier, une personne est retournée en Corée du Sud après un voyage au Moyen-Orient où le virus continue de circuler. À son retour, cette personne a développé la maladie, qui ne fut diagnostiquée qu'après qu'un certain nombre d'autres personnes aient été exposées au virus. Certaines de ces personnes tombées malades en ont infecté d'autres. Au 10 juin, on comptait 108 cas confirmés (107 en Corée, 1 en Chine) et 9 de ces personnes étaient décédées. Plus de 3 400 contacts sont suivis, en quarantaine ou en isolation.

Que nous conseille le médecin hygiéniste en chef?

Le gouvernement de l'Ontario n'a pas changé la définition du CoV-SRMO pour inclure les déplacements en Corée du Sud, mais tient à avertir le système des soins de santé de ces développements. Le médecin hygiéniste en chef et le Comité consultatif provincial des maladies infectieuses de l'Ontario (CCPMI) continuent de recommander que les travailleurs mettent en œuvre des précautions respiratoires strictes et portent des respirateurs N95 ayant fait l'objet d'un essai d'ajustement et tout autre équipement de protection individuelle (EPI) nécessaire lorsqu'ils se trouvent dans la même pièce qu'un patient sous examen ou traité pour le CoV-SRMO, ou lorsqu'ils transportent de tels patients. En plus des masques N95, l'EPI inclut gants, blouses et lunettes de protection. On recommande également d'isoler les cas confirmés et les patients sous examen pour le CoV-SRMO dans des chambres d'isolement pour infections par voie aérienne, si possible.
 
Le SEFPO est heureux de constater que les conseils donnés en Ontario en ce qui concerne les précautions à prendre et l'EPI à utiliser vont bien au-delà des recommandations de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et de l'Organisation mondiale de la santé, qui ne recommandent que de se protéger contre les gouttelettes.
 
Le lien qui apparaît dans la note de service du médecin hygiéniste en chef est daté de juin 2015. Pour lire la mise à jour du 5 mars, cliquez ici :
http://www.health.gov.on.ca/fr/pro/programs/publichealth/coronavirus/guidance.aspx   

Que devraient faire les comités mixtes sur la santé et la sécurité au travail?

Cette éclosion en Corée du Sud fournit une excellente occasion aux comités mixtes sur la santé et la sécurité au travail, personnel en prévention des infections et employeurs de passer en revue et de mettre à jour, au besoin, leurs politiques et procédures en matière de prévention des infections, et plus particulièrement les procédures de dépistage des infections respiratoires aiguës. La note de service du médecin hygiéniste en chef fournit un lien vers des ressources du CCPMI, qui contiennent plus d'information sur la surveillance des infections respiratoires aiguës. 

Ressources

Les plus récentes informations du ministère de la Santé et des Soins de longue durée sur la santé et la sécurité et le contrôle des infections se trouvent ici :
http://www.health.gov.on.ca/fr/pro/programs/publichealth/coronavirus/Default.aspx.

Une description de la situation courante se trouve sur le site Web de l'Organisation mondiale de la santé : http://www.who.int/csr/disease/coronavirus_infections/fr/