Skip to content
health_and_safety.jpg

Rapport sur la situation no 117 : COVID-19

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Table of Contents

Situation

Nombre de cas à 8 h le 21 mai 2020

Région

Nombre de cas

Changement par rapport à hier

Décès

Changement par rapport à hier

Total mondial

5 109 009

+100 650

330 085

+4 762

Europe

1 841 956

+16 338

166 007

+1 213

Chine

82 967

+02

4 634

0

Moyen-Orient

472 947

+9 114

12 850

+121

Asie et Océanie

326 975

+12 396

8 678

+240

Afrique

97 712

+4 126

3 022

+96

Amérique latine et Caraïbes

613 053

+35 518

33 916

+1 584

Amérique du Nord

1 673 399

+23 156

100 978

+1 508

États-Unis

1 593 297

+22 166

94 948

+1 390

Canada

80 102

+990

6 030

+118

 

  • 413 nouveaux cas ont été déclarés aujourd’hui en Ontario, ce qui met le total cumulatif à 24 187 (incluent 18 509 cas résolus et 1 993 décès).
  • En Ontario, un total de 577 682 personnes a subi un dépistage dans les laboratoires de Santé publique Ontario et d’autres laboratoires non liés à Santé publique Ontario. Il y a actuellement 5 051 analyses en cours.
  • 984 patients atteints de la COVID-19 sont actuellement hospitalisés; 155 sont aux soins intensifs et 117 sont branchés à un respirateur aux soins intensifs.  

Mesures prises

  • Le gouvernement de l’Ontario accélère la réalisation de projets de recherche innovants axés sur la prévention, le dépistage et le traitement de la COVID-19. Ces projets, mis en œuvre dans le cadre du Fonds ontarien de recherche pour l’intervention rapide contre la COVID-19, doté de 20 millions de dollars, ciblent leurs travaux notamment sur l’élaboration d’un vaccin, le diagnostic, la mise au point et les essais de médicaments ainsi que les sciences sociales. L’Ontario s’établit en chef de file de la recherche sur la COVID-19 au pays, avec 22 essais cliniques en cours dans la province visant à élaborer un vaccin ou un traitement.
  • La Directive no 3 a été révisée pour fournir d’autres lignes directrices sur les transferts entre les hôpitaux et les foyers de soins de longue durée, le dépistage dans un délai de 24 heures chez les nouveaux patients hospitalisés et ceux qui sont hospitalisés de nouveau, la réduction des lieux de travail des bénévoles et des entrepreneurs, et la communication des résultats et des rapports d’évaluation de la prévention et du contrôle des infections. Elle se trouve en annexe et sera bientôt affichée sur le Site Web du Ministère.
  • Le Ministère continue de travailler sur la révision de la Directive no 2 et les exigences connexes pour appuyer la reprise graduelle des services de santé. Veuillez noter que la Directive no 2 du médecin hygiéniste en chef est toujours en vigueur. Il est recommandé que les fournisseurs de soins continuent de planifier. D’autres détails seront fournis quand ils auront été confirmés.