Skip to content
health_and_safety.jpg

Rapport sur la situation no 57 : COVID-19

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Table of Contents

Situation

  • Nombre de cas au 22 mars 2020 :
    • Chine : 81 054 cas; 3 261 décès
    • Asie et Océanie : 16 971 cas; 239 décès (Corée du Sud – 104)
    • Europe : 156 595 cas; 7 881 décès (Italie – 4 825 / Espagne – 1 1756)
    • Moyen-Orient : 24 963; 1 604 décès (Iran – 1 556)
    • Afrique : 1 149 cas; 31 décès
    • Amérique latine et Caraïbes : 4 151 cas; 51 décès
    • Amérique du Nord : 28 339 cas
      • États-Unis – 27 021 cas; 344 décès
      • Canada – 1 318 cas; 19 décès
  • 36 nouveaux cas ont été déclarés aujourd’hui en Ontario, ce qui met le total cumulatif à 413 (incluent huit cas résolus et cinq décès).
  • En Ontario, 8 361 personnes subissent des examens et attendent les résultats.

Mesures prises

  • Le Ministère rappelle ce qui suit aux organisations du système de santé :
    • tous les employés qui ont voyagé à l’extérieur du Canada devraient s’isoler pendant une période de 14 jours à partir de leur arrivée en Ontario
    • les travailleurs de la santé ne devraient pas se présenter au travail s’ils sont malades
    • si toutes les parties jugent que des travailleurs particuliers sont essentiels à la poursuite des activités d’une organisation, ces personnes devraient se prêter à des dépistages réguliers, utiliser l’EPI approprié et surveiller activement leur état de santé. 
  • Le gouvernement de l’Ontario a pris un nouveau décret qui donnerait le pouvoir aux hôpitaux d’annuler ou de reporter des services pour libérer des locaux et du personnel important, déterminer les priorités en matière de dotation en personnel et créer, modifier et mettre en œuvre des plans de réaffectation.
  • Le gouvernement de l’Ontario a lancé un site Web qui constituera un point central pour les entreprises et les organisations qui peuvent fournir des produits d’urgence et des solutions novatrices pour contrer la progression de la COVID‑19.
  • Le gouvernement de l’Ontario a annoncé que certaines garderies ouvriront pour permettre au personnel des soins de santé et autres travailleurs de première ligne – médecins, personnel infirmier, ambulanciers paramédicaux, pompiers, agents de police et agents des services correctionnels – d’accéder à des services d’urgence locaux sûrs de garde d’enfants.