Skip to content
news_press_releases_french.jpg

La Première Nation des Mississaugas de la New Credit et le SEFPO nouent un partenariat historique

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas and Mississaugas of the New Credit First Nation Chief R. Stacey Laforme sign the MOU while members of the Indigenous Mobilizing Team watch.
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Le président du SEFPO et le chef de la Première Nation des Mississaugas de la New Credit ont signé une entente historique afin de travailler ensemble pour obtenir la justice pour les Premières Nations.

« Ce partenariat reconnaît la souveraineté et les droits issus des traités pour toutes les communautés des Premières Nations », a déclaré R. Stacey Laforme, chef de la Première Nation des Mississaugas de la New Credit. « Par les gestes qu’il pose, le SEFPO montre qu’il est un partenaire loyal des communautés des Premières Nations. Nous sommes très fiers de travailler ensemble. »

En signant cet accord, la Première Nation et le syndicat s'engagent à travailler ensemble pour adopter les 94 appels à l'action contenus dans le rapport de la Commission de vérité et réconciliation et à faire respecter les principes inclus dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

« Il s’agit d’un partenariat historique, qui est le résultat d’un long processus. Nous avons travaillé sans relâche pour faire en sorte que les peuples autochtones aient une voix forte dans notre syndicat et nos communautés, a expliqué le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, soulignant que les techniciens ambulanciers de la Première Nation Beausoleil, sur l’Île aux Chrétiens, dans le comté de Simcoe, viennent de voter en faveur de leur adhésion au SEFPO. »

« Nous sommes fiers d’être le syndicat de choix pour les travailleurs autochtones », a ajouté le président Thomas.

Ce partenariat entre le SEFPO et les Mississaugas de la New Credit est l'une des nombreuses initiatives qui sont issues de la première conférence biennale des Autochtones du SEFPO, qui s’est tenue à Cornwall, l'automne dernier. Le Cercle des Autochtones du SEFPO et la Nation mohawk d'Akwesasne avaient travaillé étroitement pour organiser cette conférence, qui s’ajoute aux autres initiatives du SEFPO ayant trait à la vérité et à la réconciliation qui incluent :

  • L'équipe de mobilisation autochtone du SEFPO, composée de trois membres autochtones du SEFPO qui travaillent à temps plein pour soutenir les communautés autochtones et les Premières Nations de la province dans leur lutte pour la justice en appuyant des campagnes telles que « Justice pour les survivants de la rafle des années 60 », de l'eau potable pour les communautés autochtones, les tribunaux Gladue et la réforme du système de justice pénale.

  • La campagne visant à faire du 21 juin un jour férié dans la province de l'Ontario et dans tout le Canada;

  • Le partenariat avec Food Share Toronto pour travailler avec les communautés autochtones du nord afin d'établir leurs propres marchés alimentaires et procurer une nourriture saine et abordable aux collectivités éloignées; et

  • La participation à la 2017 World Indigenous Peoples Conference on Education et un engagement à la solidarité internationale avec les peuples autochtones.

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931 ou Deanna Dunham, 905-768-5858