Skip to content
news_press_releases_french.jpg

« Molson American » n’a pas sa place au Canada, nous dit un dirigeant syndical

Striker at Molson Coors holding a picket sign that says "Brewery Workers Local 325 On Strike"
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Les travailleurs en grève de l’usine Molson Coors d’Etobicoke ne se battent pas seulement contre un employeur mesquin, ils résistent aussi à l’américanisation et à la globalisation, nous dit le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario.

« Ces gros patrons américains sont motivés par l’avarice, c'est tout. Ils veulent que les travailleurs en fassent plus avec moins. Mais ce n’est pas comme cela que ça se passe ici au Canada », a déclaré Monsieur Thomas jeudi dernier. « Molson n'est qu’un exemple de plus d’une compagnie canadienne happée par des intérêts étrangers.  Avant que les gros patrons américains arrivent, les emplois de brasserie étaient des emplois de classe moyenne décents. Aux mains des Américains, ces emplois sont devenus de pire en pire. »

Monsieur Thomas a fait ces commentaires dans le cadre d’un barbecue de solidarité organisé pour les 320 membres du Syndicat canadien des travailleurs de brasseries et travailleurs en général, section locale 325. Les travailleurs sont tombés en grève le 12 janvier afin de repousser les demandes de Molson Coors de grosses réductions dans les salaires, les pensions et les avantages sociaux pour tous les travailleurs.

« Il est évident que c’est une attaque sur la classe moyenne », a déclaré Monsieur Thomas, qui a déjà demandé aux membres du SEFPO de boycotter les produits Molson Coors. « Nous ne sommes pas d’accord. Je soutiens les travailleurs de Molson Coors en grève à 100 pour cent et je sais que les membres du SEFPO en font autant. »

« Molson American n’a pas sa place au Canada », a ajouté Monsieur Thomas peu après le rassemblement. « Les dirigeants de Molson Coors doivent savoir à qui ils s’en prennent. Ils ne peuvent pas intimider les travailleurs canadiens et s’en tirer comme ça. »

Regardez la vidéo ci-dessous dans laquelle vous entendrez les commentaires de Monsieur Thomas (en anglais).

{“fid”:”30916″,”view_mode”:”default”,”fields”:{“format”:”default”,”filename_field[en][0][value]”:”In Solidarity. Boycott Molson Coors.”},”type”:”media”,”attributes”:{“alt”:”In Solidarity. Boycott Molson Coors.”,”class”:”img-responsive media-element file-default”}}

Pour plus d'information, communiquez avec Warren (Smokey) Thomas au 613-329-1931.