Skip to content
lbed_opseu_french_banner.jpg

Piquet d'information des employés de la LCBO : La lutte contre la privatisation s’intensifie

Appuyez vos services publics. Achetez à la LCBO. SEFPO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Les membres du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO) tiendront deux piquets d'information, vendredi prochain, dans le cadre de leur campagne contre l'élargissement de la vente d'alcool aux épiceries :

Date :   Vendredi 16 septembre 2016
Heure : 10 h – 13 h
Lieu :    À l’extérieur de la succursale n°164
65, avenue Wicksteed, Eglinton et Laird, Toronto
Organisé par les sections locales 5108, 5110 et 5111 du SEFPO

Date :   Vendredi 16 septembre 2016
Heure : 14 h – 18 h
Lieu :    À l’extérieur de la succursale n°1
2625D, chemin Weston, autoroute 401 et chemin Weston, Toronto
Organisé par les sections locales 288 et 5107 du SEFPO

La campagne de lutte contre l'élargissement de la vente d'alcool aux épiceries est « plus importante aujourd'hui que jamais », selon Nick Papadimitriou, le président de la section locale 5108 du SEFPO. Le gouvernement de l'Ontario autorisera la vente de vin dans 70 épiceries à compter du 28 octobre. Ce nombre s'ajoute aux 60 épiceries qui vendent déjà de la bière et du cidre à travers la province.

« Nous devons informer les gens », a déclaré Colleen Macleod, présidente de la section locale 5107 du SEFPO. « Nous avons rencontré des gens qui ne réalisent pas qu’il s’agit d’une privatisation, qui est, et sera, néfaste pour les collectivités. Lorsque la Colombie-Britannique a élargi la vente d'alcool aux détaillants privés, la province a connu une hausse des coûts liés à l'alcool – services d'urgence, soins de santé, mais aussi services communautaires et application de la loi.

Ce vendredi, il s’agira des quatrièmes et cinquièmes piquets d'information organisés par les membres du SEFPO à la LCBO. Jusqu'à présent, le public a réagi de manière chaleureuse.

« Je crois que les Ontariens et Ontariennes sont simplement fatigués de la politique de la première ministre Wynne », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Elle se sert de la libéralisation du marché de l'alcool pour distraire les gens des autres dégâts qu’elle inflige à la province. Mais une fois que les gens auront compris que la « commodité » n’était qu’un leurre, je sais qu’ils soutiendront le système public de vente d'alcool. »

Renseignements : Craig Hadley – président du Comité de la formation et des communications, LBED, SEFPO 416 305-0066