Davantage de travailleuses et travailleurs de première ligne des services de soutien au logement se joignent à l'OPSEU/SEFPO

Agences communautaires, Secteur cinq
Facebook
Twitter
Email

Les membres du personnel de soutien qui procurent des services résidentiels et personnels, les gestionnaires de cas, les travailleuses et travailleurs des services d’approche des sans-abri, ainsi que d’autres membres du personnel de la Fondation Fife House, une association à but non lucratif de Toronto vouée à aider les personnes vivant avec le VIH/sida, ont voté massivement en faveur de leur adhésion à l’OPSEU/SEFPO.

« Le travail inestimable qui est accompli par la Fondation Fife House est cher à mon cœur », a déclaré la présidente de l’OPSEU/SEFPO, JP Hornick. « J’ai consacré mes premières luttes en matière de changement social à défendre les droits des personnes qui vivent avec le VIH/sida afin qu’elles puissent vivre dans la dignité. Je suis très heureuse que le personnel de la Fondation Fife House, qui procure du soutien et des soins incroyablement importants, ait décidé de se joindre à l’OPSEU/SEFPO. Bienvenue dans notre famille. »

« Pour des travailleurs comme ceux de la Fondation Fife House, adhérer à un syndicat ne consiste pas seulement à s’aider eux-mêmes, mais à aider également les personnes qui comptent sur eux », a déclaré Coleen Houlder, vice-présidente de Région 5 de l’OPSEU/SEFPO. « En tant que syndicat, nous sommes conscients du fait que le changement social soit imbriqué dans notre vie professionnelle et personnelle. Et je suis très heureuse d’être à vos côtés pour relever les défis à venir. »

Les nouveaux membres de la Fondation Fife House rejoignent ainsi les milliers d’autres membres de l’OPSEU/SEFPO qui travaillent dans le secteur des agences communautaires (le Secteur 5 de l’OPSEU/SEFPO). À la fin de l’année dernière, les employés des services de soutien au logement du Centre Fred Victor de Toronto ont également adhéré à l’OPSEU/SEFPO.

« Les agences communautaires comme Fife House et Fred Victor ont été négligées depuis trop longtemps », a déclaré Laurie Nancekivell, première vice-présidente/trésorière de l’OPSEU/SEFPO. « En adhérant à notre syndicat, nos nouveaux membres auront la force et la solidarité nécessaires pour obtenir les conditions de travail dont ils ont besoin pour accomplir leur travail vital. »