Skip to content
municipalities_banner_fr.jpg

Bulletin d’information : Parlons des municipalités – Été 2020

Secteur 13 Municipalites SEFPO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Télécharger le bulletin d’information en format pdf: Parlons des municipalités_été 2020_fr_

Mot du président

Chères amies, chers amis,

Il y a maintenant près de quatre mois que l’Organisation mondiale de la Santé a déclaré que l’on faisait face à une pandémie de la COVID-19. Je tiens à exprimer toute ma gratitude et à adresser mes remerciements à vous toutes et tous. Durant cette période sans précédent, vous avez toutes et tous eu la responsabilité, quel que soit votre emploi, de veiller à notre sécurité, et à celle de nos familles et communautés. Nous traversons cette crise tous ensemble. Je suis fier de la façon dont les membres du SEFPO ont ouvert la voie en instituant de bonnes pratiques sanitaires et en participant au déconfinement.

Ce printemps, nous avons posé de nombreux gestes pour protéger les emplois et veiller à ce que le personnel de première ligne dispose des équipements de protection nécessaires. Nous l’avons fait en grande partie par le biais d’un dialogue constructif avec le gouvernement et les employeurs, mais lorsque cela a été nécessaire, nous avons pris des mesures fortes pour faire entendre raison à certains employeurs déraisonnables.

Nous avons encore beaucoup de travail devant nous, mais le SEFPO et ses membres sont à la hauteur de la tâche. Poursuivez votre bon travail et protégez-vous!

En toute solidarité,
Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO

Votre exécutif

Les membres de votre Comité exécutif ont été élus lors de la Conférence du secteur parapublic (SP). Nous avons le plaisir d’annoncer la réélection de tous les membres de l’exécutif.

Exécutif divisionnaire des municipalités

Tara Langford
Présidente
tlangford70@hotmail.com

Theresa O’Connor
Vice-présidente
theresaoconnor59@yahoo.ca

Dwayne Ebbers
Secrétaire
jan122000@hotmail.com

Pam Schmidt
Trésorière
pschmidt@cogeco.ca

Kerri Wells
Communications
kerriwells8734@gmail.com

Le SEFPO met des masques à votre disposition

Le SEFPO met à votre disposition des masques faciaux 100 pour cent coton, fabriqués au Canada par des travailleurs syndiqués et à un prix raisonnable jusqu’à épuisement des stocks. Ces masques sont confortables, respirants et réutilisables. Sans compter qu’ils affichent fièrement le logo OPSEU/SEFPO. Il s’agit de masques non-médicaux conçus pour un usage personnel dans la communauté et qui ne remplacent pas les masques chirurgicaux N95 ou un autre équipement de protection individuelle, qui sont fournis par les employeurs.

Vous pouvez obtenir votre masque en communiquant avec votre section locale du SEFPO. Les sections locales peuvent les commander en envoyant un courriel à : facemask@opseu.org, en indiquant la quantité requise et les instructions de livraison. Le coût (3 $ chacun) est subventionné par le SEFPO. Pour simplifier les choses, les sections locales qui le souhaitent peuvent déduire le total de leur commande de leurs remises.

Fonds de secours

Le Fonds de secours régional a été établi pour venir en aide aux membres en règle du SEFPO qui se retrouvent soudainement et/ou temporairement dans une situation financière difficile. Il fournit une assistance financière d’urgence aux membres du SEFPO en fonction des besoins, de la durée et du budget disponible.

Lorsque la pandémie a frappé plus tôt cette année, le Conseil exécutif du SEFPO a adopté une motion pour augmenter le montant d’argent disponible dans notre fonds de secours régional, que l’on appelle aussi le Fonds régional d’aide en cas de difficultés d’existence. Si vous avez besoin d’une aide financière supplémentaire, veuillez communiquer avec le comité et envoyer une demande. Nous traversons toutes et tous des moments difficiles durant cette période et nous sommes là pour soutenir celles et ceux qui en ont besoin.

https://sefpo.org/wp-content/uploads/2014/04/2020-04_Regional-Hardship-Form_fr_editable_a.pdf

Mise en garde au sujet du travail à domicile

Ce n’est un secret pour personne que les employeurs surveillent depuis longtemps l’activité de leurs employés qui travaillent à domicile pour déterminer comment améliorer la productivité. Depuis le début de cette période sans précédent, le travail à domicile est devenu beaucoup plus commun et les employeurs peuvent très bien surveiller ce que vous faites.

Voici quelques-unes des pratiques les plus courantes que les employeurs utilisent pour surveiller leurs employés :

  • Si vous utilisez un ordinateur portable professionnel connecté au réseau privé virtuel (RPV) de l’entreprise, l’employeur peut surveiller presque tout ce que vous faites.
  • La surveillance de la frappe au clavier permet de surveiller et d’enregistrer l’abaissement de chaque touche sur le clavier d’un ordinateur spécifique.

Faites attention à ce que vous faites avec l’équipement de votre employeur. Utilisez votre téléphone personnel pour vos appels privés et envoyez vos courriels et messages-courts privés avec vos appareils personnels.

Préoccupations relatives aux droits de la personne pendant la COVID-19

Nombre de nos membres ont travaillé à domicile pendant la pandémie. De nombreux bureaux commencent à rouvrir lentement en modifiant les horaires de début et les pauses-repas et en mettant en place des protocoles de sécurité. En raison du nombre limité de places dans les garderies et de la fermeture des écoles, nos membres pourraient avoir du mal à trouver un service de garde d’enfants au moment de retourner au bureau.

Le Code des droits de la personne de l’Ontario prévoit l’égalité de traitement et l’absence de discrimination fondée sur divers motifs, comme l’« état familial » qui est l’un des motifs protégés.

Les employeurs ont le devoir de prendre des mesures d’accommodement en fonction de l’état familial d’une personne. Les membres qui ont besoin d’un accommodement en raison de l’état familial devraient parler à leurs superviseurs de leurs besoins et fournir les renseignements pertinents au sujet de l’accommodement recherché. Concernant ces discussions, nous vous recommandons de communiquer avec votre délégué syndical, votre président de section locale et/ou votre délégué du personnel pour obtenir leur aide. Chaque demande d’accommodement est traitée au cas par cas. Votre syndicat sera là pour vous aider à chaque étape et chercher une solution appropriée. Certains exemples d’accommodements incluent, sans s’y limiter, des modifications des quarts de travail, des horaires de travail plus flexibles et/ou des accords de travail modifié.

Mises à pied dans le secteur

La pandémie du coronavirus a entraîné plusieurs mises à pied dans notre secteur. Les employeurs cherchent des moyens d’économiser de l’argent, en particulier ceux qui comptent sur certaines recettes provenant des frais d’utilisation en plus des paiements de transfert du gouvernement pour fonctionner.

La section locale 217 de Niagara Parks a mis à pied 446 personnes en raison de la pandémie, dont 50 pour cent ont été rappelées au début de juin. Une « ouverture en douceur » est prévue pour le 1er juillet et 203 autres membres seront également rappelés à cette date.

Il y a eu plus de 70 mises à pied à la section locale 259 de l’Office de protection de la nature de rivière Grand. Et seule une poignée de ces membres ont été rappelés à ce jour. Avec l’assouplissement des restrictions gouvernementales, l’exécutif du secteur espère que ces employeurs pourront à nouveau commencer à offrir des programmes et des services publics et que nos membres seront rappelés au travail.