Skip to content
news_notices_french.jpg

Le Parlement adopte une nouvelle loi sur le soutien du revenu

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Chères amies, chers amis,

Nous sommes heureux de partager avec vous les nouvelles mesures qui ont été annoncées aujourd’hui par le gouvernement fédéral afin de procurer une aide financière aux Canadiens qui ont subi des interruptions de travail ou des pertes d’emploi à cause de la COVID-19. Ce projet de loi d’urgence, qui comprend la Prestation canadienne d’urgence, a été adopté par le Parlement.

Le SEFPO est résolu à appuyer ses membres tout au long de cette période difficile et stressante. Dans de nombreux cas, vous avez été nos oreilles sur le terrain – nous apportant les renseignements importants dont nous avons besoin pour veiller à la protection de la santé et de la sécurité et procurer des soins équitables et décents à tous les Ontariens et Ontariennes.

Nous continuerons à partager avec vous les renseignements concernant cette nouvelle loi, toutes les nouvelles mesures prises par le gouvernement fédéral ou provincial et les autres mesures qui sont mises en œuvre pour vous protéger, vous et votre famille. 

En attendant, nous vous invitons à rester vigilants et à poursuivre vos efforts pour aplatir la courbe du coronavirus. Restez à la maison si vous le pouvez, prenez soin de vos proches et amis, respectez la distanciation sociale et les directives d’auto-isolement, lavez-vous régulièrement les mains et essayez de garder un bon moral. Nous traverserons cette crise tous ensemble.   

Veuillez consulter l’information ci-dessous :

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO

La nouvelle Prestation canadienne d’urgence (PCU) : le 25 mars 2020

La PCU :

  • Cette prestation remplacera/combinera les deux allocations qui avaient été annoncées la semaine dernière – l’Allocation de soins d’urgence et l’Allocation de soutien d’urgence – afin de simplifier le processus de demande. Ces allocations, qui devaient être mises en place en avril, sont désormais remplacées par la Prestation canadienne d’urgence, a-t-on appris aujourd’hui.
  • La PCU procurera 2 000 $ par mois pendant quatre mois aux travailleurs qui perdent leur revenu à cause de la pandémie de COVID-19.
  • Seront admissibles à la nouvelle PCU les personnes qui ont perdu leur emploi en raison de la COVID-19, y compris les salariés et les personnes qui n’auraient pas droit à l’assurance-emploi, comme les travailleurs autonomes ou contractuels.
  • Elle s’appliquera également aux personnes qui tombent malades, qui sont mises en quarantaine, qui prennent soin d’une personne malade ou qui doivent s’occuper d’enfants.
  • De plus, les travailleurs qui ont toujours un emploi, mais qui ne reçoivent aucun revenu en raison d’interruptions du travail causées par la COVID‑19, seraient également admissibles à la PCU.
  • Les Canadiens qui touchent déjà des prestations régulières et de maladie de l’assurance‑emploi continueraient de les recevoir et ne devraient pas présenter de demande de PCU. Si leurs prestations d’assurance‑emploi prennent fin avant le 3 octobre 2020, ils pourront présenter une demande de PCU une fois que leurs prestations d’assurance-emploi auront pris fin et s’ils ne sont pas en mesure de retourner au travail à cause de la COVID-19.
  • Les Canadiens qui sont admissibles aux prestations ordinaires et aux prestations de maladie de l’assurance‑emploi pourraient quand même avoir accès à leurs prestations normales d’assurance‑emploi, s’ils sont toujours sans travail, après la période de 16 semaines visée par la PCU.
  • La prestation serait versée toutes les quatre semaines, du 15 mars 2020 au 3 octobre 2020.

Processus de demande :

  • Un portail d’accès à la PCU sera mis en service dès que possible (d’ici le 6 avril) et les bénéficiaires devraient recevoir leurs paiements de la PCU dans les 10 jours suivant la demande.
  • Des travailleurs d’autres ministères sont réaffectés pour faire face à l’augmentation du nombre de demandes de soutien financier.